Les cas de grippe aviaire en Chine font chuter les compagnies aériennes en Bourse

Les titres des grandes compagnies aériennes ont dévissé vendredi sur les marchés boursiers, les investisseurs s'inquiétant d'un possible impact sur les voyages de la grippe aviaire en Chine.
Dans un hôpital de Hangzhou, dans la province chinoise de Zhejiang, où était traité un patient souffrant de la grippe H7N9 Copyright Reuters
Dans un hôpital de Hangzhou, dans la province chinoise de Zhejiang, où était traité un patient souffrant de la grippe H7N9 Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

- 7,77 % pour Air France-KLM ce vendredi à la bourse de Paris, - 5,23% pour Lufthansa, - 6,90 % pour IAG, qui coiffe British Airways et Iberia, - 6,38 % pour Easyjet... Les cours de cours de Bourse des grandes compagnies aériennes ont dégringolé ce vendredi en raison des craintes des investisseurs d'un impact sur le trafic aérien de la grippe aviaire en Chine. Dès jeudi, les titres des compagnies asiatiques avaient déjà dévissé. Ce vendredi, les compagnies chinoises ont été particulièrement touchées. China Southern Airlines a perdu 8,5 %, China Eastern Airlines 8,3 %, et Air China 9,8 %.

Le spectre du Sras en 2003

«Ces baisses s'expliquent par la grippe aviaire », explique un analyste. Le spectre du Sras en 2003, de la grippe aviaire en 2005 et en 2009 sont déjà dans tous les esprits. En 2003, le trafic en Asie (mais aussi au Canada) s'était effondré entre février et juin. La chute était d'autant plus importante que la pandémie coïncidait avec l'intervention en Irak en février 2003.

Pas de transmission à l'homme

On n'en est heureusement pas là. La souche H7N9 de la grippe aviaire, qui ne s'était jusque-là pas transmise à l'homme, a récemment infecté au moins 14 personnes et fait six morts dans l'est de la Chine. Et un cas suspect a été recensé à Hong Kong. "Pour l'heure, nos vols vers la Chine sont assurés normalement", a déclaré à l'AFP une porte-parole du groupe Air France-KLM. Chez Air France, on indique que la compagnie est "dans une situation de veille active dans la mesure où il n'y a pas de cas de transmission d'homme à homme et de pandémie".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 14/04/2013 à 13:30
Signaler
pas etonnant en mondialisant les echanges on a aussi les dangers de cette dernière , les virus eux aussi on droit a leurs echanges ? , non sans rire car c'est très grave , la concentration de masse d'individus ( hommes ou animaux ) provoque toujours ...

à écrit le 06/04/2013 à 13:20
Signaler
Vu le niveau mafieux de la ce que l'on appelle "la Bourse". Tout est prétexte à la vade. Il est très facile pour les banksters de casser les cours surtout quand on ne paie aucun frais. Et quand on se plante LARGEMENT, on demande aux contribuables de ...

à écrit le 06/04/2013 à 11:21
Signaler
Si les volatiles étaient un peu mieux considérés" et traités, surtout ! peut-être que toutes ces sales maladies ne leur tomberaient pas dessus! mais on veut, le beurre, l'argent du beurre, et le c.l de la fermière! rien d'étonnant !!!!

le 06/04/2013 à 11:48
Signaler
L'hygiène laisse beaucoup à désirer en Chine. De même, la pollution tue plus de 7000 personnes par jour en Chine. Grandeur et décadence sont un couple indissociable.

le 06/04/2013 à 12:42
Signaler
le probleme est culturel ... ils vivent avec les poules ...donc contamination ...

à écrit le 06/04/2013 à 9:33
Signaler
Les Banques et les Marchés Financiers ont largement contribué à faire partir les petits épargnants des placements financiers ; avec des réactions ,de leur part, de cette sorte... ! ? même si c'est pour eux un moyen de spéculer ... ils continuent ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.