Air France-KLM : même s'il prend du galon, Alexandre de Juniac ne veut pas être augmenté

 |   |  445  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Invité dimanche soir de l'émission Capital sur M6 Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France et prochainement d'Air France-KLM a indiqué qu'il ne serait pas "opportun de recevoir une augmentation". Il touche une part fixe de 600.00 euros (brut). Jean-Cyril Spinetta perçoit 200 000 euros par an.

Invité dimanche soir de l?émission Capital sur M6 consacrée à la question des salaires en France, Alexandre de Juniac, le PDG d?Air France et futur PDG d?Air France-KLM à partir du 1er juillet, s?est épanché sur sa rémunération. Il a précisé qu?il touchait une partie fixe de 600 000 euros bruts et qu?il avait renoncé à la moitié de la part variable qui devait lui être attribuée (135 000 euros), afin de contribuer lui aussi aux efforts demandés aux salariés. A ce titre, il a rappelé que les 50 dirigeants d?Air France avaient accepté des baisses de salaires. « Il s?agit de la seule catégorie à qui on a demandé de baisser le salaire », a-t-il dit. En effet, pour le reste du personnel, le salaire a été gelé.

"Pas opportun"
Lorsque Thomas Sotto, le présentateur de l?émission, lui a demandé s?il allait être augmenté en prenant les rênes d?Air France-KLM en juillet, Alexandre de Juniac a répondu qu?il ne pensait pas que cela soit « opportun ». Rappelant que la décision appartenait au conseil d?administration, Alexandre de Juniac a néanmoins précisé qu?il demanderait à ce que la consigne de modération se poursuive en 2013. «Ce n?est pas le moment, alors que je demande  des efforts à tout le monde, de recevoir une augmentation ».

Jean-Cyril Spinetta perçoit 200 000 euros par an et sa retraite

Même sans majoration, la rémunération d?Alexandre de Juniac pour exercer la fonction de PDG d?Air France-KLM sera supérieure à celle de l'actuel PDG, Jean-Cyril Spinetta. Selon le document de référence du groupe publié l?an dernier, la rémunération de Jean-Cyril Spinetta pour l?exercice 2012 devait s?élever à 200.000 euros. Il s?agit d?un montant fixe, sans part variable, ni jetons de présence. La « faiblesse » de ce montant (pour un dirigeant de grande entreprise) s?explique par la décision en 2008 de lâcher à partir de 2009 les fonctions exécutives du groupe pour ne conserver que la fonction de président du conseil d?administration. Sa rémunération avait été fortement réduite, à 200.000 euros.
En revenant aux manettes en octobre 2011, Jean-Cyril Spinetta n?a pas souhaité bouger sa rémunération. « A sa demande, cette rémunération est restée inchangée à la suite de sa nomination le 17 octobre 2011 en qualité de PDG », indique le document de référence 2011. Néanmoins, Jean-Cyril Spinetta perçoit sa retraite dans la mesure où il a exercé ses droits à la retraite. Son calcul prend en compte entre 35 et 40% de la moyenne des trois dernières rémunérations.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2013 à 7:28 :
50 cadres ont baissés leurs par variables, et une bonne partie des pilotes, jusqu'à 30% de leurs salaires. Un oubli sûrement.
a écrit le 08/04/2013 à 18:25 :
Ils ne serait pas opportun etc...j'aurais préféré qu'il dise que l'augmentation de sa rémunération suivra, pour les années à venir, la moyenne de celle du personnel d'AF- KLM. ( bonus éventuel compris).
a écrit le 08/04/2013 à 16:40 :
moi je suis d'accord pour qu'on ne m'augmente pas les impôts.
a écrit le 08/04/2013 à 14:48 :
Une part fixe de 600000 euros plus le reste et il trouve" qu'il ne serait pas opportun de recevoir une augmentation". C'est beau comme du cahuzac j'ai failli pleurer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :