Le Nicaragua veut construire un canal pour concurrencer... celui de Panama

Le gouvernement compte sur ce projet, qui reste encore flou, pour relancer l'économie. La construction d'un tel ouvrage devrait prendre 11 années, et le choix du trajet n'est pas encore fixé.
Sur le lac Nicaragua, vue sur le volcan Concepcion REUTERS/Oswaldo Rivas
Sur le lac Nicaragua, vue sur le volcan Concepcion REUTERS/Oswaldo Rivas (Crédits : REUTER/Oswaldo Rivas)

Le canal de Panama aurait-il du souci à se faire ? Peut-être, même si ce n'est pas pour tout de suite. En effet, le Nicaragua a décidé de se lancer lui aussi dans le trafic de marchandises entre les océans Pacifique et Atlantique. Son congrès a approuvé, jeudi soir, un projet de 40 milliards de dollars (30 milliards d'euros) qui prévoit la construction d'un canal, situé à moins de 600 kilomètres au nord du canal historique.

Cette annonce intervient alors que le canal du Panama s'apprète à fêter, en 2014, son centième anniversaire. Et qu'il effectue actuellement d'énormes travaux d'élargissement.

800 kilomètres en moins entre New York et San Francisco

Pour le Nicaragua , l'intérêt d'un canal se chiffre en millions de dollars. Celui de Panama représente déjà à lui seul 5 % du transit du commerce mondial. Le Nicaragua croit d'autant plus tirer sa part du commerce maritime que son ouvrage permettra de réduire de 800 kilomètres la distance entre New York et San Francisco. Ses partisans estiment qu'il pourrait permettre de doubler le PIB par habitant du pays, un des plus pauvres d'Amérique latine.

Pour l'heure, le projet reste flou. Six trajets potentiels ont été évoqués, donc cinq traverseraient le lac Nicaragua, afin de réduire la quantité de terre à creuser. Aucun n'a encore été retenu. La construction prendrait 11 ans, pour une voie maritime de 200 kilomètres. Elle permettrait la création de 40.000 emplois.

L'intérêt d'une "obscure" entreprise chinoise

Les travaux seront à la charge d'un consortium chinois, Chinese HK Nicaragua Canal Development Investment, qui obtiendrait également la concession du canal pour 50 ans, renouvelable. L'accord prévoit que cette entreprise verserait 10 millions de dollars par an au gouvernement au cours de la première décennie, puis un pourcentage croissant des revenus générés par le canal. Au terme de la 51e année, le gouvernement deviendrait proprétaire à part entière du canal.

Malgré ses avantages affichés pour le pays, certains contestent le projet au Nicaragua. Ces détracteurs accusent le président Daniel Ortega d'"hypothéquer le Nicaragua" en faveur d'une "obscure" société créée par "un entrepreneur chinois que personne ne connaît", l'avocat Wang Jing. Cette opposition rassemble certains secteurs économiques, écologistes, et des communautés indigènes. Elle dénonce le fait que Wang Jing aura "tous les pouvoirs pour exproprier, confisquer, étendre, draguer et dévier les cours d'eau" du Nicaragua. En votant le projet, le Congrès a cependant préféré les perspectives économiques aux risques soulignés par cette opposition.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 16/06/2013 à 22:10
Signaler
qu'est ce qu'il ne faut pas voir de nos jours!!!

à écrit le 15/06/2013 à 13:54
Signaler
Le gouvernement compte sur ce projet? Ou plutôt M. Ortega et la classe dirigeante (à sa solde) du Nicaragua en baffouant les droits de souveraineté du Costa Rica. Car c'est bien celà qui est scandaleux. M. Ortega n'a pas hésité à envahir militairemen...

à écrit le 15/06/2013 à 12:11
Signaler
La Chine va tout faire? ... le problème est qu'ils ne feront peut être rien, car d'ici là ils seront en faillite ... la croissance ne durera pas éternellement, c'est qu'a la force d'être tout le temps bénéficiaire des échanges commerciaux, un jour, f...

le 16/06/2013 à 6:16
Signaler
Au moment de la grande dépression du siècle dernier on pourrait penser que les EU étaient en faillite aussi. Mais à la sortie cette dépression ils sont denvenus la première puissance au monde. La grande nation reste la grande nation en faillite ou pa...

à écrit le 15/06/2013 à 6:54
Signaler
Le CANAL SEINE NORD c'est 7 000 000 000 ( 7 milliards ) Le responsable de POLE EMPLOI emprunte 4 400 000 000 ( 4, 4 milliards ) pour financer l'augmentation du chômage ....!!!!!! 3 500 000 mêtres carres (surface du canal SEINE NORD entre CAMB...

le 17/06/2013 à 10:16
Signaler
... hors-sujet

à écrit le 14/06/2013 à 21:14
Signaler
Bonjour, ils faut savoir que le canal de Panama n'est plus la terre du Nicaragua.... S'est américain..... Bien loins des terres d'Amérique du nords... Le plus drôle s'est que l'on nous explique qu'il faut rendre les île du pacifique..... Mais les U...

à écrit le 14/06/2013 à 19:20
Signaler
FH pourrait proposer aux chinois de gérer le canal du midi. Avec le pécule il pourrait sauver nos retraites.

le 16/06/2013 à 21:54
Signaler
Allez, encore un petit effort, vous êtes à deux doigts du point CELFAS...

à écrit le 14/06/2013 à 19:12
Signaler
on dirait un poisson d'avril.... un 14 juin

à écrit le 14/06/2013 à 15:06
Signaler
La canal de panama est contrôlé par les américains, ce prochain canal serait donc contrôlé par les chinois. Vous remarquez comme l'atmosphère entre les 2 puissances se refroidit ? et nous, alliés aux états-unis nous nous calons sur la position améric...

à écrit le 14/06/2013 à 14:28
Signaler
Il y a de fortes chances que le chantier soit de nouveau saboté par les USA, comme ils l'ont fait lors du creusement du canal de Panama entrepris par Ferdinand de Lesseps qui avait obtenu une concession auprès du gouvernement de la Colombie (aujourd'...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.