Accident de Bretigny : la SNCF offre des compensations

 |   |  283  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Face aux perturbations du trafic provoquées par l'accident mortel de Bretigny, la SNCF prend les devants. Des réductions, remboursements et autres mesures sont proposées aux voyageurs concernés.

Alors que les rames du RER C s'arrêtent de nouveau à la gare de Brétigny-sur-Orges, la SNCF a décidé de mettre en place des mesures commerciales pour les abonnés « Intercités, Transilien et TER » et les « voyageurs Ellipsos », touchés par les perturbations du trafic qui ont suivi le déraillement d'un train Corail vendredi dernier.

Réduction sur l'abonnement

Les clients Intercités abonnés pour le mois de juillet doivent se présenter en gare. Ils bénéficient d'un abonnement à moitié-prix pour septembre. Pour ceux possédant un abonnement à la semaine, effectif entre le 15 et le 19 juillet, un forfait hebdomadaire leur est offert en septembre.

Cette réduction de 50% du prix pour le mois de septembre concerne également les abonnés Navigo du RER C, à l'année ou en forfait mensuel sur le mois de juillet et circulant en zone 4 et 5. De même que les clients TER ayant acheté un abonnement de travail hebdomadaire sur la période du 15 au 19 juillet, mensuel ou à l'année sur tout ou partie des parcours Vendôme-Châteaudun-Paris et Orléans-Etampes-Paris.

Pour l'Espagne, billet échangé ou remboursé

Les voyageurs sur les trains de nuit à destination et en provenance de l'Espagne (Elipsos) bénéficient également de compensations. Ceux dont les trains n'ont pas circulé le 12 juillet sur les axes Paris-Madrid et Paris-Barcelone peuvent échanger leur billet pour une autre date ou se faire rembourser leur billet intégralement et sans frais.

Les clients ayant voyagé de jour, entre le 13 et le 18 juillet, doivent consulter les conditions spécifiques d'après-vente mises en place en se rendant au point de vente d'origine ou en consultant le site www.elipsos.com.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2013 à 23:23 :
ces annonces de compensation sont mensongères : Ayant prévu un voyage le 17 juillet au soir sur la ligne Andorre-Paris, avec mes deux enfants, j'ai appris que notre train était annulé. En gare de Tarascon-sur-Ariège, on m'a échangé mes billets pour un départ le 18 au matin ? moyennant 51 euros, contrairement aux promesses de M. Pepy.
Aujourd'hui, tentant de me faire rembourser en gare Montparnasse, je me suis vu répondre que c'était la gare de Tarsacon qui m'avait facturé et que ce n'était pas la gare Montparnasse qui allait me rembourser !
Et, cerise sur le gâteau, il paraitrait que M. Pépy avait donné des instructions pour compenser les voyages que jusqu'au 17 juillet !
Ce sinistre sire pense sans doute que les promesses n'engagent que ceux qui les entendent. Il n'a pas tort : on se souvient des ses prouesses en tant que patron du réseau IDF ne voulant pas davantage de voyageurs, n'entendant pas faire d'investissements ?
Encore bravo !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :