Voitures de tourisme avec chauffeur : comme un oiseau sans ailes

Après l'annonce d'un délai de 15 minutes obligatoire pour les voitures de tourisme avec chauffeur, ceux-ci organisent la riposte. Inspirés des "Pigeons" les "Dodos" entrent dans la volière des insatisfaits du quinquennat Hollande.

2 mn

Face aux taxis, les VTC ripostent avec les dodos ces oiseaux qui ne savent pas voler, et qui sont en voie d'extinction... |
Face aux taxis, les VTC ripostent avec les "dodos" ces oiseaux qui ne savent pas voler, et qui sont en voie d'extinction... | (Crédits : DR)

Comme s'il suffisait de porter un nom d'oiseau pour faire peur au gouvernement. Plusieurs organismes de VTC (chauffeur-privé, SnapCar, LeCab et AlloCab) ont lancé le mouvement des « Dodos » pour organiser la riposte contre le délai de 15 minutes prochainement imposé par le gouvernement.

En voie d'extinction

Évidemment inspirés du mouvement des « Pigeons » - ces entrepreneurs indignés de la fiscalité des entreprises proposée par le gouvernement qui avaient finalement obtenus gain de cause - les professionnels du transport privé ont finalement choisi le terme « dodos », « pour le symbole » a expliqué Yann Hascoët, président de la Fédération Française des Exploitants de Voitures de Tourisme avec Chauffeur (FFEVTC), contacté par Metronews :

« Le dodo ne vole pas, comme le transport terrestre, et est en voie d'extinction, comme nous face au puissant lobby des taxis. »

 En voie d'extinction, car Manuel Valls et Sylvia Pinel entendent imposer aux chauffeurs privés un délai de 15 minutes entre la réservation de la voiture par le client et leur prise en charge. Une proposition qui a suscité une levée de boucliers, aussi bien chez les professionnels que chez les particuliers. Certains dénoncent même une mesure « anti-innovation ».

 Grosse mobilisation

Une pétition lancée mercredi par Uber recense déjà près de 13 000 signatures, et sur Twitter, le hashtag #PourNePasFaireConcurrence compte déjà plusieurs milliers de tweets à son actif. Les « dodos » entendent donc accentuer la mobilisation, grâce à une nouvelle pétition, modestement intitulée « Laissez-nous créer 40 000 emplois ».

 Pas sûr pourtant qu'ils obtiennent gain de cause, car si l'on se rappelle du succès des #Pigeons, on se souvient moins des « Poussins » - à l'heure où Sylvia Pinel entendait réformer le statut d'auto-entrepreneurs. Peut-être n'ont-ils pas piaillé assez fort. A défaut de savoir voler, les « dodos » devront donc savoir crier pour pouvoir manger…

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 20/10/2013 à 8:23
Signaler
c'est surement pour cause de "justice fiscale" que le (les) gouvernement(s) privilegie(nt) les professions reglementees au detriment des autres ! et qu'importe si les chauffeurs de taxi ont acquis une certaine expertise dans l'art de "promener" le pi...

à écrit le 19/10/2013 à 18:07
Signaler
Le gouvernement va imposer un délais de quinze minutes,quelle autorité! Et qui va contrôler? Bel exercice d'enfumage pseudo-républicain,bel effet d'annonce.Les VTC n'ont rien á craindre.

à écrit le 19/10/2013 à 13:18
Signaler
Le dodo en voie d'extinction? Ca fait longtemps qu'il a disparu cet oiseau pour votre information...ouvrez les livres parfois.

à écrit le 19/10/2013 à 9:49
Signaler
Si les taxis parisiens sont incapables d'accomplir une réforme absolument nécessaire et inéluctable ,il faut bien trouver une solution.Dans ce domaine comme dans d'autres, on ne peut maintenir des comportements obsolètes faute de disparaitre avec l...

à écrit le 19/10/2013 à 8:52
Signaler
Il suffit de savoir à qui appartient le plus gros groupe de taxi parisien pour comprendre la puissance du lobby des taxis... Rien n'est fait au hasard, de droite comme de gauche, nos politiques le sont, juste pour pouvoir se servir en premier... Seul...

à écrit le 18/10/2013 à 20:28
Signaler
Je vais signer votre pétition. Marre des taxis qui font la loi et veulent éliminer la concurrence !

le 19/10/2013 à 10:56
Signaler
Allez y je signe aussi votre pétition, d'ailleurs je boycotte les taxis on se débrouille entre amis.

à écrit le 18/10/2013 à 19:53
Signaler
L'inconvénient ..c'est que les dodos ont disparu...!

à écrit le 18/10/2013 à 19:30
Signaler
La France serait plus riche que l' Arabie Saoudite... et avec une marge , intersidérale . Mais avec notre bande locale et sa fanfare malgré la grande fête du caleçon long on attend encore et encore le moindre résultat , c'est que le début ah bon d'ac...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.