ADP recrute chez SFR le nouveau DG de sa filiale Hub One

 |   |  293  mots
La filiale d'ADP spécialisée dans les services en technologies de l'information se dote d'un nouveau directeur général qui a pour mission de développer Hub One.
La filiale d'ADP spécialisée dans les services en technologies de l'information se dote d'un nouveau directeur général qui a pour mission de développer Hub One. (Crédits : Benoit Tessier)
La filiale spécialisée notamment dans les services en technologies de l'information a nommé Guillaume de Lavallade au poste de directeur général. En provenance de SFR où il dirigerait la "business unit" B2B du groupe, il devra mener une politique de croissance qui passera notamment par le développement d'une activité de cybersécurité.

Nouveau directeur général pour Hub One, la filiale d'ADP spécialisée dans les services en technologies de l'information. Le groupe vient de nommer Guillaume de Lavallade au poste de directeur général, en remplacement de Bertrand Laurioz qui assurait l'intérim depuis le départ de Patrice Bélie, en avril 2018.

En provenance de SFR où il dirigerait la "business unit" B2B du groupe, Guillaume de Lavallade a pour mission de développer Hub One, une entreprise qui réalise aujourd'hui plus de 150 millions d'euros de chiffre d'affaires, répartis plus ou moins à égalité entre l'activité télécoms et l'activité de mobilité (solutions logicielles, solutions d'instruments de mobilité...).

Stratégie de croissance

« Nous visons un chiffre d'affaires de 200 à 300 millions d'euros d'ici 5 à 8 ans », explique Edward Arkwright, le directeur général exécutif, en charge du développement, de l'ingénierie et de la transformation d'ADP, et président de Hub One. « Cette stratégie de développement doit passer par de nouveaux territoires, comme la cybersécurité. Ce sera l'une des priorités du nouveau directeur général de Hub One. »

« Nous avons un portefeuille de clients d'environ 4.500 entreprises, de la PME jusqu'aux grands groupes. L'enjeu pour nous est d'apporter du conseil à nos clients, pour leur permettre de se protéger contre des cyberattaques », explique Edward Arkwright.

De son côté, Guillaume de Lavallade a déclaré :

"L'ardente nécessité de digitalisation qu'ont toutes les entreprises françaises, leur impose de renforcer les moyens en télécoms, en cybersécurité et en mobilité pour leurs équipes, autant d'atouts dont dispose Hub One. J'ai l'intention de mettre un accent tout particulier sur la cybersécurité".

Des acquisitions dans ce secteur sont prévues, selon Edward Arkwright.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :