Air France dément vouloir supprimer plus de 3.000 emplois

 |   |  235  mots
En début d'année, la compagnie avait annoncé son intention de supprimer 800 postes, en plus des 8.000 suppressions réalisées depuis trois ans.
En début d'année, la compagnie avait annoncé son intention de supprimer 800 postes, en plus des 8.000 suppressions réalisées depuis trois ans. (Crédits : © Gonzalo Fuentes / Reuters)
La filiale du groupe Air France-KLM prévoirait 3.000 départs chez les personnels au sol et 300 chez les pilotes, d'après Le Monde.

Non, pas de quatrième plan social en trois ans à l'étude chez Air France, selon la compagnie aérienne française qui a démenti, vendredi 26 juin, les informations du Monde indiquant que la compagnie aérienne envisagerait la suppression de 3.300 postes supplémentaires.

Rappelant les propos tenus par son Pdg, Frédéric Gagey, Air France indique qu'un point sera fait sur la situation économique de l'entreprise et sur l'état d'avancement des négociations et assure être mobilisé à la veille du pic estival, crucial pour son résultat 2015.

Fermetures de ligne et retrait d'avions ?

Sur son site internet, le quotidien du soir écrit que la filiale du groupe Air France-KLM prévoirait 3.000 départs chez les personnels au sol et 300 chez les pilotes, citant des sources syndicales.

Ces suppressions de postes s'accompagneraient aussi du retrait de 15 à 20 avions de la flotte d'Air France et de fermetures supplémentaires de lignes, rapporte le quotidien ajoutant que le blocage des négociations avec les syndicats d'hôtesses et de stewards aurait conduit la direction à hausser le ton.

En début d'année, la compagnie avait annoncé son intention de supprimer 800 postes, en plus des 8.000 suppressions réalisées depuis trois ans dans le cadre du plan de restructuration "Transform 2015" du groupe Air France-KLM, afin de mieux résister à la concurrence de plus en plus farouche des compagnies à bas coûts et du Golfe.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2015 à 10:10 :
Au lieu de vouloir licencier à tour de bras la direction devrait commencer à baisser leur salaire, diminuer le nombre de voitures de fonction + de 100 et un préposé permanent pour la gestion et fermer leur cuisine particulière qui coûte la peau des fesses en effectif et gestion. un peu moins de personnels à la communication et sur le service RH et ça irait beaucoup mieux.
a écrit le 28/06/2015 à 10:10 :
Au lieu de vouloir licencier à tour de bras la direction devrait commencer à baisser leur salaire, diminuer le nombre de voitures de fonction + de 100 et un préposé permanent pour la gestion et fermer leur cuisine particulière qui coûte la peau des fesses en effectif et gestion. un peu moins de personnels à la communication et sur le service RH et ça irait beaucoup mieux.
a écrit le 28/06/2015 à 10:10 :
Au lieu de vouloir licencier à tour de bras la direction devrait commencer à baisser leur salaire, diminuer le nombre de voitures de fonction + de 100 et un préposé permanent pour la gestion et fermer leur cuisine particulière qui coûte la peau des fesses en effectif et gestion. un peu moins de personnels à la communication et sur le service RH et ça irait beaucoup mieux.
a écrit le 28/06/2015 à 10:10 :
Au lieu de vouloir licencier à tour de bras la direction devrait commencer à baisser leur salaire, diminuer le nombre de voitures de fonction + de 100 et un préposé permanent pour la gestion et fermer leur cuisine particulière qui coûte la peau des fesses en effectif et gestion. un peu moins de personnels à la communication et sur le service RH et ça irait beaucoup mieux.
a écrit le 27/06/2015 à 16:15 :
Oui, ils ont raisons, ce n'est pas 3000 mais 3001 suppression d'emplois.
a écrit le 27/06/2015 à 8:33 :
Il s'agit de remplacement de statut social concernant les charges sociales.
a écrit le 26/06/2015 à 20:24 :
Ils se' mettront auto entrepreneur pour faire de l'ubérisation avec les avions. Le chomage va encore baisser !!!!
a écrit le 26/06/2015 à 18:17 :
Pour chaque démenti d'Air France sur des rumeurs de licenciements, il en existe toujours une confirmation quelques semaines plus tard.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :