Air France : les syndicats suspendent leur préavis de grève

 |   |  221  mots
(Crédits : Christian Hartmann)
Les syndicats préfèrent attendre la nomination d'un nouveau PDG, promis pour début juillet, pour aborder la question des hausses salariales.

Il n'y aura pas de grève du 23 au 26 juin comme annoncé. Les syndicats, à l'exception d'un syndicat de pilotes, le SPAF, ont décidé de suspendre leur préavis de grève. Ils préfèrent attendre la nomination d'un nouveau PDG, promis pour début juillet, pour aborder la question des hausses salariales. Pas sûr pour autant que les négociations puissent commencer début juillet. Car si sa nomination devrait être annoncée à ce moment-là, son entrée en fonction pourrait intervenir ultérieurement.

Mesures d'amélioration du quotidien

Pour certains syndicalistes, les syndicats montrent ainsi qu'ils ont eu la sagesse de ne pas répondre aux "provocations de la direction", laquelle, jeudi 14 juin, a rappelé qu'elle n'avait pas le mandat pour aller au-delà de l'enveloppe accordée par le précédent PDG, Jean-Marc Janaillac (+2% en 2018, et +5% de 2019 à 2021, hors avancement automatique). A défaut de réponse sur les salaires, elle avait proposé des mesures d'amélioration du quotidien, comme le changement des imprimantes, jugées ridicules par de nombreux syndicalistes, y compris non grévistes. Pour d'autres en revanche, cette suspension permet surtout aux syndicats d'éviter une faible mobilisation.

Dans sa dernière revendication, l'intersyndicale a demandé une hausse des grilles salariales de 4% en 2018 et du montant du niveau de l'inflation en 2019 (hors avancement automatique).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2018 à 17:49 :
Il peuvent faire grève encore six mois....Quand la boîte sera dans le rouge, ils imploreront Macron pour négocier, et là la privatisation pointera le bout du nez .
a écrit le 19/06/2018 à 10:47 :
'Reculer pour mieux tout faire sauter' en quelque sorte ....Allez, encore un petit effort et vous allez réussir à la couler votre boite
Réponse de le 20/06/2018 à 7:39 :
C’est méchant ce commentaire !
a écrit le 19/06/2018 à 10:04 :
Rien a voir avec PH. Evin...
a écrit le 19/06/2018 à 7:07 :
Quand verrons nous un de ces syndicalistes zélés à la tête d’ AIR FRANCE, car c’est au pied du mur qu’on voit le maçon
a écrit le 18/06/2018 à 22:49 :
Mrs Christophe Tharot Président du SNPL ou Bernard Thibault CGT, seraient-ils Enfin nommés dirigeants d'A.F. On n'est jamais mieux servis que par soi-même.
Réponse de le 19/06/2018 à 9:35 :
Les patrons de Lufthansa et IAG sont d’ancien pilote de ligne. Pas syndicalistes certes, mais AirFrance a été sauvée jadis par l’application politique par Ch Blanc de visions prospectives du’un ex président du snpl. Cqfd

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :