Coup de tonnerre à Air France : le plan social de HOP n'est pas homologué en l'état

 |  | 984 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : DR)
L'administration du Travail n'homologue pas en l'état le PDV-PSE de la compagnie. Elle demande de revoir certaines modalités de reclassement des personnels navigants vers Air France. Problème, ces modalités heurtent les règles d'embauche à Air France et constituent des lignes rouges pour les syndicats de navigants. Un comité social et économique (CSE) extraordinaire va être convoqué chez HOP pour aborder la suite à donner à ce dossier complexe.

> Pour aller plus loin, la série La Tribune : HOP, une saga au coeur d'Air France

Coup de tonnerre chez HOP et Air France. Le plan social de la filiale régionale d'Air France n'est pas homologué en l'état par l'administration du Travail. Le PDG de HOP, Pierre-Olivier Bandet, l'a annoncé ce mardi aux salariés dans un courrier que La Tribune s'est procuré.

"Nous avons reçu aujourd'hui une lettre d'observation de l'Administration en charge de l'homologation du projet de PDV-PSE (plan de départs volontaires-plan de sauvegarde de l'emploi, NDLR) de HOP!. Ce courrier nous demande de revoir certaines mesures prévues au Plan et applicables aux personnels navigants dans le cadre du PDV-PSE. Nous ne partageons pas toutes les observations de l'Administration, nous devons néanmoins prendre en compte ses demandes pour pouvoir assurer la mise en œuvre rapide du Plan. Nous regrettons ce nouveau délai qui entraîne une inquiétude supplémentaire, mais notre objectif reste de fiabiliser le Plan de Départs afin de sécuriser l'avenir de notre compagnie", écrit Pierre-Olivier Bandet.

Et d'ajouter :

"Un CSE extraordinaire sera convoqué très rapidement afin d'échanger sur la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2021 à 1:38 :
Message à l’attention de mon interlocuteur précédent
J’ai le sentiment de vous avoir quelque peu heurté, cependant je persiste dans mes propos en affirmant que vos salaires (ceux des pilotes AF) sont totalement disproportionnés dans le contexte économique actuel et surtout quand ils sont maintenus avec l’argent public! Leur maintien avec un fond privé (celui des actionnaires, par exemple) m’aurait laissée dans la plus profonde indifférence.
J’ai moi aussi quelques connaissances proches exerçant votre beau métier, qui me font état de leur situation économique « relativement » confortable, malgré elles, en regard de celle de la majorité des français. Mais bon, passons...
Concernant le terme de « nabab »: oui! Je confirme que vous percevez des salaires de nabab! Certes moins élevés que celui d’un chirurgien esthétique (vouliez-vous dire?).
Je suis simple généraliste, dévouée à mes patients, sans moquette dans mon bureau, ni temps mort pour écouter ou commenter les incessantes contradictions télévisuelles de confrères en mal de notoriété!), avec un nombre d’années d’études et une amplitude horaire quotidienne largement supérieure aux vôtres et pour un salaire bien moindre!!!
Mais bon, passons une nouvelle fois....
Vous me parlez de votre « businessman » de patron qui aurait salué la compétitivité d’Air France. Saluer au point de se sentir obligé, à sa nomination, d’augmenter vos salaires de 10% pour acheter la paix sociale et éviter un énième caprice de la part des pilotes AF avec une grève au moment des vacances scolaires?
Oui, belle compétitivité!
Ah oui!
Vous évoquez aussi la vague de licenciement générale au sein du groupe AF en faisant le triste décompte du nombre de 7500 licenciements de salariés. 7500 pilotes AF?combien de personnel sol et de PNC? Depuis quand mélangez-vous les serviettes et les torchons?
Aaah!
Elle est belle la famille Air France! A « géométrie variable » comme disait l’un de ses enfants dans un post précédent!
Bon, nous sommes au moins d’accord sur un point: je vais maintenant procéder à un bon bain de bouche, car le fait de tourner autant de fois ma langue dans ma bouche m’a vraiment donné la nausée!!
Réponse de le 18/02/2021 à 11:37 :
Bonjour Sophie Katouchatte.

Oui vos propos pleins de véhémence sont non seulement choquants mais ils sont entachés d’erreurs factuelles . Rassurez vous vous n’êtes pas la première.

De quel maintient de salaire parlez vous ? Pour ce qui est des pilotes ayant perdu leur emploi ( la totalité chez Aigle azur ainsi qu’à XL , 400 chez AF, un nombre encore indéterminé chez Hop ) il n’y a aucun maintient de salaire ! Vos propos sont déplacés en ce qui les concerne . Pour ceux qui Conservent un emploi il y a ce qui s’appelle un mécanisme d’activité partielle qui s’applique à plusieurs millions de salariés français . Que vous trouviez cela scandaleux ne vous honore pas mais il est nécessaire . Vous semblez l’ignorer . Il me semble que directement ou indirectement les médecins sont payés par la sécurité sociale , c’est à dire nos impôts , il n’y a rien de scandaleux à cela .

Dans le cas des salariés dont l’activité est liée au tourisme et aux transports il est évident que leur chômage partiel est dû aux décisions gouvernementales, il serait aberrant qu’il ne l’indemnise pas .Rassurez vous ce sont bel et bien les entreprises qui règlent l’essentiel des montants des salaires , pas l’état qui ne fait que compléter ( d’où le mot partiel...)

Vous semblez en outre mélanger pas mal de points , l’article traite de la situation des personnels navigants de Hop dont la situation est précaire , et vous vous répandez , de manière fort malveillante , sur la prétendue situation prétendument "confortable" d’autres. ... Parmi ceux en situation confortable , vous apprendrez , avec plaisir j’espère, que 400 ont perdu leur emploi et que ceux qui restent ont vu réduire leur salaire de 25 à 40% ceci dû à la baisse d’activité . Rien d’anormal au demeurant .

Qui sont les serviettes et qui sont les torchons ? Derrière ce vocabulaire méprisant se cache une réalité toute simple : celle de la confusion la plus totale . Oui dans une compagnie aérienne il y a toutes sortes de qualifications , dans les 7500 suppressions de postes chez AF il y en a 400 qui concernent les pilotes , qui ne sont qu’une petite partie des effectifs....

Que savez vous des amplitudes horaires des navigants ? Actuellement les amplitudes horaires ont été considérablement augmentées dans le but de pouvoir réaliser des vols cargos .

Que croyez vous qu’on aille chercher depuis fin mars ,au bout du monde asiatique ,après des amplitudes horaires approchant les 20h ? Vous savez des journées de travail ou le soleil se couche et se lève deux fois...

En tout cas , dans mes souvenirs les équipages étaient très fiers de ramener , coûte que coûte ,dans un monde totalement bloqué , du matériel médical pour soutenir leur système de santé . Où voyez vous des caprices ?

Maintenant vous savez d’où viennent toutes ces menues fournitures que l’on n’a pas eu la sagesse de continuer à savoir fabriquer chez nous.

Salaire de nabab ? soit si vous voulez ! Mais moins nabab qu’un chirurgien ( esthétique, ophtalmique , gastrique etc etc...) ou qu’un radiologue qui ne quitte pas, je le répète , le confort de son cabinet ou encore qu’un magistrat ou qu’un haut fonctionnaire . Vous feignez seulement de ne pas comprendre ...

« Condition d’emploi et de rémunération compétitives» ne portait que sur les pilotes , pas sur AF , ne faites pas semblant de ne pas comprendre . C’est on ne peut plus clair....

Je vous l’ait dit , cessez de vous rendre malade avec votre imagination débordante de ressentiment largement imaginaire, la réalité est beaucoup plus prosaïque.

Je ne vais pas vous faire d’ordonnance trop sévère , je pourrait être accusé d’exercice illégal de la médecine .... Joli pré carré soit dit en passant ....

La camomille est en vente libre et ses bienfaits sont innombrables....ah oui !
a écrit le 17/02/2021 à 23:32 :
Rassurez-vous le droit du travail est en faveur des employés HOP!, non seulement les pilotes HOP! garderont leurs ancienneté mais de plus un Captain HOP! passera Captain sur A220/737/320 !
Réponse de le 18/02/2021 à 1:40 :
Salut Michel!
Puisses-tu avoir raison!
Que Dieu te bénisse!
Réponse de le 18/02/2021 à 12:03 :
Bonjour Michel ,

Le droit du travail , personne ne peut s’assoir dessus ! La reprise d’ancienneté , si elle est dictée par le droit du travail , sera acquise , ce qui ne sera que justice à mon sens .

Qu’un capitain HOP passe captain A220 ,A320 , B737 , A330/350, B777/787 se fera..... en respectant les règles qui s’imposent : celles de la lcp. As tu pensé à tes ex collègues ?

Les ex IT ont beaucoup souffert en leur temps de la fusion , mais ceux d’AF aussi . Ils se retrouvaient dans une entreprise qui absorbait plus de 50 a320 et qui ne leur proposait plus de places CDB long occupées par de nombreux Ex IT.

Le cas de Hop est bien différent , il ne s’agit pas de fusion mais de reclassement. S’il y a reclassement il me semble que les conditions salariales doivent être préservées mais le poste pour poste n’est pas forcément une obligation .

Après tout , l’eau dans le vin n’a jamais rendu personne malade.
a écrit le 17/02/2021 à 21:13 :
Bonjour à tous, je lis avec écœurement toutes les réflexions et plaintes mesquines de ces messieurs du SNPL AF! Je suis une médecin généraliste qui bosse comme une tarée en ces périodes troublées, essayant tant bien que mal de « soutenir » le mal-être de pauvres gens, en train de sombrer dans la précarité, pendant que d’autres (qui se reconnaîtrons) continuent d’encaisser leur salaire de nababs (agrémenté d’heures sup non effectuées) au frais de nous autres contribuables, qui ne pouvont même plus voyager!!! J’ai vraiment envie de vomir!!!!! Un peu d’humilité et pudeur Messieurs!!!
Réponse de le 17/02/2021 à 22:37 :
Bonjour à vous Katouchatte.

Je cite : « salaire de nababs (agrémenté d’heures sup non effectuées) au frais de nous autres contribuables, qui ne pouvont même plus voyager!!!»

Ouf ! Eh bien quand on est médecin on n’est pas à l’abri de dire des bêtises !!! ( mais ça , en ce moment , tout le monde commence à le voir...)

Salaire de nabab ? Euh bien mois qu’un chirurgien à ce que je sache .....et bien moins encore qu’un radiologue qui ne quitte jamais la moquette de son cabinet.... Et ne dites pas que c’est faux je les connais personnellement. ....mais bon passons ...

«Agrémentées d’heures sup non effectuées » . Vous voulez dire en gros que ces salariés sont payés sans rien faire ?!? Pensez vous sérieusement qu’un employeur dans un marché hyper concurrentiel s’amuserait à faire ça ?

Tenez ..., pour la bonne bouche : savez vous que cette entreprise AF à un directeur ? Ce Mr est assez au point pour savoir ce qui coûte et ce qui rapporte , en gros c’est un businessman. Et bien ce Mr , concernant les pilotes , a eu cette phrase le 22 janvier 2019, devant la représentation nationale : « Les conditions de rémunération et d'emploi des pilotes d'Air France sont très compétitives.»

Et si on ne peut plus voyager , sachez très cher , que l’ensemble des salariés des métiers du transport et du tourisme se trouvent en situation très difficile et bon nombre d’entre eux ont déjà perdu leur travail ce qui n’arrive pas aux médecins surtout en ce moment. Souvenez vous , Aigle Azur , XL Airways , Air France (7500 suppressions d’emplois ) maintenant HOP (+de 1000) . Ce ne sont pas eux ni ceux qui ont encore un travail qui vous empêchent de voyager mais des décisions gouvernementales , certes probablement nécessaires ( quoi que...) qui les ont précipités vers le chômage.

Merci pour votre post Katouchatte , je pense néanmoins qu’en qualité de médecin vous savez certainement qu’il est très dangereux de tourner sa langue sept fois dans sa bouche . Mais ... peut être faudrait-il que vous essayiez une autre méthode...
Réponse de le 18/02/2021 à 12:57 :
"je suis une médecin généraliste qui bosse comme une tarée"

Tiens ça tombe bien, est-ce que la consultation passe bien de 25 à 55€ en cas de covid ?
a écrit le 17/02/2021 à 15:01 :
Les pilotes AF et le SNPL AF ont vraiment une notion de groupe a géométrie variable !!
Quand il s'agit d'imposer à la direction, des décisions sur une filiale,là,les pilotes AF ont droit de véto sur l'ensemble du groupe !
Exemples :
1/ bloquer les capacités des appareils chez Hop ;
2/ bloquer le nombre d'appareils chez Transavia (blocage enfin levé après des années ) ;
3/ interdire le développement de bases Transavia (à l'étranger comme en France) ;
4/ imposer que ce soit des pilotes AF qui pilotent les appareils Transavia ;
(Ceci est bien entendu une liste non-exhaustive : les professionnels de la profession vous en citeront probablement bien d'autres, car je n'ai que des infos grand public!)

Par contre, quand il s'agit d'intégrer les pilotes du groupe AF-KLM sur un pied d'égalité, là, l'égoïsme ressort au plus vite,prétextant que les différentes entreprises du groupe n'ont rien à voir les unes avec les autres !

Si la direction a longtemps été prisonnière du chantage du SNPL AF, ses pilotes auront bien du mal à justifier devant l'administration du travail (et la justice), qu'ils imposent des accords à la direction du groupe, qui s'appliquent aux filiales tout en prétextant qu'ils n'ont rien à voir avec le personnel de ces mêmes filiales !!!
Réponse de le 17/02/2021 à 22:09 :
La on lit quelques âneries .

1) La score clause existe partout dans le monde la France et AF ne fait pas exception . Elle protège les salariés du dumping .

2) Blocage des appareils chez Transavia ?!? Il n’y a plus de blocage quelqu’il soit et cette clause n’a jamais eu d’effet par le passé puisque débloquée avant le seuil dit . Encore une fois elle était là pour protéger les salariés d’AF ( tous...) du dépeçage que voulait organiser ADJ.

3) Les bases Transavia se développent , il y en a eu une à Munich par le passé , fermée par manque de pilotes : les pilotes de Transavia Holland s’étant désistés , AF a dû recourir à des brokers sur le marché : à des tarifs prohibitifs bien plus élevés que ceux avec le contrat français. Encore une belle réussite à mettre au crédit du gourou ADJ.

4) Transavia se développant sur des slots et des capitaux AF il est légitime que les employés d’AF participent . Les PNC et les PS ne l’ont pas souhaité en raison des conditions low-cost dont les pilotes s’accommodent.

Quatre affirmations, quatre déformations mensongères .

Pour la suite de votre contribution : oui les salariés de Hop sont dépossédés de leurs emplois par transfert d’activité . Oui il faut une compensation , on ne jette pas des employés depuis des dizaines d’années sans reclassement digne de ce nom. Mais les règles sont les mêmes pour tous, surtout et y compris pour les anciens hop maintenant à AF qui ne doivent pas être lésés.

BTW : Ou est le chantage ? Des détails ...précis ...?
a écrit le 16/02/2021 à 16:30 :
je ne comprend pas qu'en France des administrations ici l'administration du travail se permettent de dire à des entreprises comment elles doivent gérer. Quelles expériences de l'entreprise ont ces fonctionnaires. Ces fonctionnaires s'estiment plus compétant que les dirigeants. Qu'en pensent les actionnaires.
Réponse de le 16/02/2021 à 19:27 :
...sauf si l'administration constate une caste de privilégiés par rapport à d'autres qui exercent le même travail, mais pas aux mêmes conditions : cela s'appelle une discrimination !!! Certes , cette caste privilégiée voit rouge, mais il n'empêche que c'est illégal !!
Le groupe sera peut-être dans l'obligation de recaser sans pénalisation les navigants Hop, tout en conservant l'ancienneté de chacun au sein du groupe ... à suivre également, le cas des pilotes Transavia historiques, dont l'ancienneté chez Transavia n'est pas reconnu par Air France : le SNPL Air France va peut-être devoir manger son chapeau !!!?
Réponse de le 17/02/2021 à 1:23 :
@lyonnais. Ça sent le pilote HOP! qui n’a jamais voulu passer les sélections AF (ou a échoué).
Il est évident qu’une solution sera trouvée mais elle ne permettra pas à des pilotes HOP! de passer devant des pilotes AF sur la séniorité, cela semble évident. Beaucoup sont passés de HOP! à AF et ce sont surtout eux qui seraient choqués, à juste titre.
Il faut être raisonnables, le problème est que le SNPL HOP ! ne l’est pas et a décidé de ne rien accepter, ni PDV (même si ça intéresse certains), ni sélections (même si ça en intéresse d’autres). Ils ont juste décidé d’emm..... le SNPL AF et d’aller jusqu’au bout pour voir. Alors qu’à AF, certains ont arrêté leur carrière en 2 mois pour réduire un peu le sureffectif, d’autres... attendent pour faire le forcing.
Réponse de le 17/02/2021 à 9:20 :
Ce sont les règles de séniorité d'AF qui sont absurdes et héritées d'un autre temps. Un jeune co-pilote AF avec 4 ans d'expérience aurait plus de "séniorité" qu'un commandant de bord Hop! avec 25 ans d'expérience?
Réponse de le 17/02/2021 à 14:37 :
@bob: analyse ratée !votre pifomètre vous lâche...!
Je ne travaille pas dans le transport aerien... mais ça n'empêche pas de constater l'absence d'esprit de groupe des pilotes AF!! Faut pas vous étonner après cela qu'il y ait des dissensions avec la partie hollandaise du groupe !! Quand chacun joue l'égoisme, la faillite n'est pas loin!
Je constate aussi que la discrimination imposée par le SNPL est illégale,et si la direction d'AF n'a pas été en mesure de respecter la loi, l'administration, elle, n'a que faire du chantage... surtout en cette période de sureffectif.
Et si c'est le mot "discrimination" qui vous dérange, comment appelez-vous le fait que parmi les pilotes qui volent sous les couleurs Transavia, les pilotes transfuges AF bénéficient de leur ancienneté de travail Transavia chez AF,tandis que les historiques Transavia : non!!! L'expérience de vol transavia ayant de la valeur pour certains et rien pour d'autres, au sein d'un même groupe, vous nommez ça comment ?
Réponse de le 17/02/2021 à 19:40 :
Esprit de groupe ? Quelle est la valeur juridique de l’esprit de groupe ?

Il est évident que les salariés de hop se trouvent dépossédés de leurs emplois par transfert de l’activité chez Transavia dont les coûts de production sont deux fois moins élevés . On peut au passage se demander si la fusion Régional , Britair et consorts a réellement été réalisé avec toute l’efficacité nécessaire .

Pour ce qui est de la liste de classement professionnelle les règle sont claires et ce sont les mêmes pour l’essentiel des grandes compagnies . Un commandant qui démissionne d’Air France pour aller chez British Airways se retrouvera au bas de l’échelle , c’est pareil partout .... Il n’y a donc aucune caste de privilégiés , vocabulaire malveillant et mensonger soit dit en passant....

Néanmoins et c’est là que je vous rejoins , compte tenu des éléments cités précédemment, il paraîtrait injuste ( moralement ) que la justice avalise ( juridiquement) une trop importante réduction de rémunération de chacun dans le cadre de ces embauches .

Si la productivité ( globale de l’entreprise Hop s’entend ) est mauvaise qui en est responsable ? A mon sens pas les salariés , c’est un problème d’organisation. AF , qui dirige d’une certaine façon Hop ,porte donc une forme de responsabilité dans ce gâchis. Pas les PN de Hop.

Mais un autre problème surgit : les Pilotes de Hop qui ont été, jusque récemment , embauchés chez AF ont bel et bien recommencé une nouvelle carrière . Ils seraient donc lésés vis à vis de leurs anciens collègues si l’ancienneté Hop des nouveaux embauchés est reprise contrairement à la leur...

Bref : pas de "caste de privilégiés " juste de règles qui parfois sont difficiles au premier abord ....
Réponse de le 17/02/2021 à 21:26 :
Mais il n’y a rien à comprendre!! C’est pourtant limpide: Les médecins sont faits pour soigner, les pilotes sont là pour piloter et l’administration du travail est là pour faire respecter la loi ( aux entreprises refusant de l’appliquer). Si chacun était resté à sa place depuis bien longtemps, l’entreprise n,en serait pas là!!!
Réponse de le 17/02/2021 à 21:28 :
Mais il n’y a rien à comprendre!! C’est pourtant limpide: Les médecins sont faits pour soigner, les pilotes sont là pour piloter et l’administration du travail est là pour faire respecter la loi ( aux entreprises refusant de l’appliquer). Si chacun était resté à sa place depuis bien longtemps, l’entreprise n,en serait pas là!!!
a écrit le 16/02/2021 à 15:47 :
C'est la conséquence d'usines à gaz concoctées entre énarques ou X de la République, qui se dénouent ds la douleur...Vive les guerres intestines à la française ! La concurrence se frotte les mains .
a écrit le 16/02/2021 à 14:36 :
Super !!!!!
Tout le monde en grève !!!!!!!!!!!
Réponse de le 16/02/2021 à 18:26 :
Une grève du transport aérien en ce moment ? le rève de la direction et de l'état. On change rien au programme de vol et on économise sur le chomage partiel.
a écrit le 16/02/2021 à 14:27 :
Mise en faillite et reclassement, avec nouveaux contrats, vers Transavia et Air France.
Réponse de le 17/02/2021 à 8:00 :
Ne vous inquiétez pas les grèves vont revenir mais attendez la fin de la Covid quand des milliers de petits salariés auront perdus leurs emplois le snpl ne tardera pas à demander quelques revendications et de préférence en période de grands départs en vacances
a écrit le 16/02/2021 à 13:50 :
30 ans après , il y toujours chez AF ; des AF avec les ex-UTA et les ex-IT .
Alors pensez chez HOP : entre les Airlinair, :les Regional , les Britair .
Un cuchemar de DRH indétricotable .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :