La SNCF prépare l'offensive contre les fraudeurs d'Île-de-France

SNCF Transilien veut multiplier les contrôles en gare et étudie d'étendre la mission des agents en gare à cette tâche. Ces derniers seraient assermentés.
Fabrice Gliszczynski
(Crédits : reuters.com)

Taper fort contre les fraudeurs en Île-de-France pour espérer éradiquer ce phénomène qui la prive chaque année de 70 à 100 millions d'euros de recette : c'est ce qu'étudie la SNCF Transilien. Selon des sources internes à l'entreprise ferroviaire, Transilien préparerait un renforcement important des contrôles en gare, à partir de septembre prochain à l'occasion de l'introduction du pass unique à 70 euros quelle que soient les zones (contre 120 euros en zone 5 aujourd'hui par exemple).

Volontariat

Sur la base du volontariat, la SNCF a l'intention de demander aux agents en gare d'Île-de-France d'étendre leur fonction à l'activité de contrôle. L'idée est de les assermenter pour qu'ils puissent assurer cette mission. Cela de manière groupée, avec au moins quatre personnes. La RATP plancherait sur le même sujet. L'objectif dans un premier temps serait d'atteindre une centaine de volontaires par ligne. Aujourd'hui, la SNCF compte 5.000 agents en gare. Mais ces derniers ne contrôlent pas les voyageurs même s'ils les voient faire du saut de mouton au dessus des portillons. Un sujet à manier avec précaution avec les syndicats.

Un tiers de la fraude nationale

La fraude représente chaque année entre 70 et 100 millions d'euros selon la méthode de calcul de l'entreprise, basée sur une « déclaration » des voyageurs interrogés, soit le tiers de l'ensemble de la fraude estimée sur l'ensemble du réseau national. Représentant donc 7% du chiffre d'affaires, elle s'élèverait à beaucoup, plus estime-t-on en interne au regard des hausses de recettes de billetterie (dans les gares le jour d'opération coup de poing avec la présence d'une trentaine de contrôleurs et d'agents de la Suge, la police ferroviaire de la SNCF) qui peut bondir de 30% à... 70%.

Deux types de fraude

Avec l'introduction du pass unique, la fraude va mécaniquement baisser en raison de la disparition de l'un des deux types de fraude : celle pour dépassement de zones. L'idée est donc de s'attaquer aux fraudeurs pour absence de titre de transport.

Ce projet en Île-de-France s'inscrit dans la stratégie nationale de la SNCF de lutter fermement contre la fraude.

Cette mission de contrôle est l'un des moyens imaginés par la direction pour faire évoluer ce métier.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 31/03/2015 à 21:09
Signaler
Bon la se n'est pas gagnier, car les fraudeur se compte pas centaine.... Ensuite il vas falloire revoir le moyen de ce faire payer, car là aussi ce n'est pas gagnier...donc comme toujours sûrement des effets d'annonce par peut d'acte derrière.... Mai...

à écrit le 31/03/2015 à 19:24
Signaler
Le 11 janvier, les transports étaient gratuits.

à écrit le 31/03/2015 à 18:35
Signaler
Moi j'ai une bonne idée: et si l'employeur payait la totalité de l'abonnement de travail, comme ça tout le monde serait content.Que Total qui fait 12 à 15 milliards d'euros par an de bénéfices, paie la totalité des abonnements de travail de ses salar...

à écrit le 31/03/2015 à 17:42
Signaler
"demander aux agents en gare d'Île-de-France d'étendre leur fonction à l'activité de contrôle" une telle demande peut s'interpréter comme traduisant des occupations à temps partiel . Il me semble que tout agent SNCF ou RATP doit avoir pour obligatio...

le 31/03/2015 à 22:01
Signaler
Ah bon parce que "en fonction du service rendu" on prends en compte pas en compte la fréquence des trains ?! En zone 1-2 il y en a toutes les 5-10 minutes (et je suis genereux) sans compter le nombre d'agents en gare en zone 4-5 c'est un voir deux pa...

le 04/04/2015 à 20:29
Signaler
Une infraction ça va de la contravention de classe 1 (ne pas étiqueter ces bagages 18 euros) en passant par le délit (penetration dans une cabine de conduite, vol, violence volontaire...), au crimes (faire volontairement dérailler un train. Les agent...

à écrit le 31/03/2015 à 15:00
Signaler
Que les nouveaux embauchés SNCF et EDF et Fonctionnaires d'Etat et Territoriaux soient enfin embauchés-affiliés au Régime Général de Protection Sociale de base et complémentaire. Surcout 8 milliards d'Euros pour Les Spéciaux, confisqués aux actifs e...

le 31/03/2015 à 20:58
Signaler
hors sujet mon pauvre!

le 04/04/2015 à 20:21
Signaler
Hors sujet en plus d'être totalement faux. Les fonctionnaires et assimilés possèdent leur propre caisse auto-finances, ou possèdent des mutuelles particulière. Pour les retraites encore complètement faux. Les primes ne comptent pas pour la retrai...

à écrit le 31/03/2015 à 13:13
Signaler
Pourquoi ne pas baisser les prix en plus de contrôler plus efficacement , augmenter l'activité par des prix plus bas pour inviter à ne pas frauder. Par contre amende hyper élevée pour dissuader ça pourrait calmer non ?

le 31/03/2015 à 22:03
Signaler
Une amende hyper élevée ne fera que dissuader de la payer ... Il n'y a pas de solution miracle mais multiplier la répression sans s'attaquer à la source du problème qui est je le rappelle un abonnement que certains ne veulent ou ne peuvent pas pay...

à écrit le 31/03/2015 à 13:10
Signaler
Je trouve que c'est du gros routage de gueule. Déjà nous faire payer la carte à un prix inadmissible, pour une qualité de transport qui n'est pas là ! Oh oui quelle joie de payer 1400 euro par an pour apprendre chaque jour que mon fer est en pann...

le 31/03/2015 à 17:29
Signaler
justement, peut être payeriez vous moins cher avec une qualité de transport meilleur si votre voisin de fauteuil le matin ne fraudait pas !!!

le 04/04/2015 à 20:24
Signaler
Euh justement vous allez garder le même service et à la place des 1400 euro par ans vous allez en payer 840. Une économie de 560 euro me semble une bonne nouvelle.

à écrit le 31/03/2015 à 13:09
Signaler
Enfin on se décide à faire payer tout le monde

à écrit le 31/03/2015 à 12:22
Signaler
La solution n'est pas compliquee la SNCF devrait commencer par un controle par exemple gare du Nord et je suis certain que tres rapidement la fraude baisserait de facon significative.

le 04/04/2015 à 20:31
Signaler
C'est exactement ce que la sncf et la ratp font régulièrement depuis début mars.

à écrit le 31/03/2015 à 11:58
Signaler
Personnellement je suis partisan d'arrêter le train à un passage à niveau ou une gare fermée et larguer tous les malotrus. Ca les calmerait un temps, sinon au bout de 2 ou 3 infractions, interdiction de monter dans le train, z'ont qu'a aller à pie...

le 31/03/2015 à 15:51
Signaler
Ils ennuient qui ?

le 31/03/2015 à 17:32
Signaler
ils m'ennuient moi qui paie plein pot mon abonnement !!! Si tout le monde payait, je paierais sans doute moins cher et les trains seraient sans doute en meilleur état. Mais votre remarque est bien à l'image de certains français qui pensent que tou...

le 31/03/2015 à 22:47
Signaler
c'est vrai que quand je travaillais sur Bezons ma carte orange était payée par le patron et que j'aurais pu circuler gratos. Mes soeurs c'est pareil c'est payé. Visiblement si ça triche c'est pas pour aller bosser, moi quand je me promène, la stati...

à écrit le 31/03/2015 à 10:50
Signaler
c'est tellement injuste pour les parisiens! Pourquoi devrait-on payer le même prix (70€) que les personnes qui vivent au fin fond d'île de France?!

le 31/03/2015 à 13:15
Signaler
D'un autre côté, si on regarde la situation actuelle, est-ce au gens qui habitent en zone 4 et 5 de payer pour que vous puissiez bénéficier du dézonage les week-ends ?

le 31/03/2015 à 13:35
Signaler
@Anthony Une partie des transports parisiens fonctionne sur le principe du zonage (RER, bus si carte d'abonnement, tramway). Une autre fonctionne sur le principe de l'accès au réseau (métro, bus si tickets,...). Chacun des deux peut se défendre, mai...

le 31/03/2015 à 14:39
Signaler
Les taris navigo Île de France actuels sont ici http://www.transilien.com/static/tarifs/forfait-navigo-semaine-mois J'ai travaillé en zone 4/5 (sur Pontoise au fin fond de la région...) et pour me rendre à Paris au 2 fois dans le mois pour x raiso...

le 01/04/2015 à 6:49
Signaler
Il faut rappeler que la plupart des abonnements sont partiellement financés par les employeurs ... Le reste à charge sera donc pour la majorité inférieur à 35 euros.

le 01/04/2015 à 12:01
Signaler
tu es veinard d'habiter Paris, toi ! moi je n'ai que les moyens de travailler à Paris . et je suis chanceux parce que pour pas cher . Ce qui fait que j'ai la chance d'avoir trouvé un logement à peu près décent très loin de Paris, J'ai la chance de...

à écrit le 31/03/2015 à 8:25
Signaler
S' il y avait des contrôles chaque jour, je pourrais voyager assis.... car les places sont calculées sur la base des ventes officielles.

le 31/03/2015 à 13:56
Signaler
et quand supprimera t on les billets gratuits pour le personnel SNCF....que cela soit des avantages en nature avec imposition comme les autres...mon abonnement TER est passe de 97€ en 2008 a 135€ en 2014...par mois..alors que mon salaire ne progresse...

le 31/03/2015 à 15:16
Signaler
Je trouve qu'avec ou sans zones c'est stupide. On devrait payer à la station et acheter des crédits de stations.

le 31/03/2015 à 15:24
Signaler
Pour supprimer la gratuité pour le personnel SNCF et leur famille, il faut voir avec les syndicats....

le 31/03/2015 à 23:12
Signaler
Vous en connaissez des boîtes qui ne donnent pas d'avantages à leurs salariés? sncf: trains gratos airfrance idem avion, renault remises sur les voitures et le crédit, assurances tarif particulier, abattoirs viande à prix coûtant. Mon grand père a ...

le 04/04/2015 à 22:12
Signaler
La gratuité pour les familles de cheminots est limité. 8 billets gratuits par an. Les cheminots ont la gratuité sur le transilien et le ter. Ils doivent payer la réservation pour le tgv, et ils ont 8 dispense de réservation par an. En contre part...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.