Les voitures électriques de Bolloré à la conquête de l'Italie

Le groupe français lancera un service d'autopartage à Rome et à Turin en 2016 avec des véhicules basés sur le modèle d'Autolib.
Autolib, lancé à Paris il y a quatre ans, revendique plus de 260.000 abonnés.
Autolib, lancé à Paris il y a quatre ans, revendique plus de 260.000 abonnés. (Crédits : reuters.com)

La France, les Etats-Unis et maintenant l'Italie. Le groupe français Bolloré a annoncé mardi 8 décembre le lancement prochain d'un service d'autopartage de véhicules 100% électriques, Blueroma à Rome et Bluetorino à Turin, dès l'an prochain.

"Basé sur le modèle d'Autolib à Paris, Blueroma sera lancé au deuxième trimestre 2016 avec 150 véhicules, 70 stations et 280 bornes de charge", a indiqué un communiqué du groupe. "L'objectif, sur les deux années à venir, est d'atteindre 1.000 véhicules, 500 stations et 2.000 bornes de charge", selon ce texte.

Vincent Bolloré devra affronter deux concurrents dans la capitale italienne. Il existe déjà deux services d'auto-partage, un géré par la municipalité qui ne compte que dix véhicules électriques et un autre, "Enjoy", du groupe énergétique italien Eni, qui n'en compte aucun. "Enjoy" est également présent à Turin.

Autolib revendique 260.000 abonnés

En ce qui concerne Turin, plus au nord-est, Bolloré veut installer 400 véhicules, 200 stations et 210 bornes de charge d'ici à 2018.

Autolib, lancé à Paris il y a quatre ans, revendique plus de 260.000 abonnés. Bolloré s'est associé à l'Italien Pinifarina pour produire la bluecar, la voiture électrique de son service d'auto-partage.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/12/2015 à 21:10
Signaler
C'est une bonne chose mais il y a mieux. Sur le point s’arriver et les plus performants au plan optimisation de l’énergie et donc des ressources sont les véhicules électro-solaires classe «Cruiser» 2/4 places : très bonne autonomie y compris de nuit ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.