Plus de 1.200 vols de la compagnie SAS annulés lundi et mardi

 |   |  273  mots
(Crédits : NTB SCANPIX)
Touchée par une grève des pilotés, la compagnie scandinave a annoncé ce dimanche l'annulation de 1.213 vols pour les deux jours à venir, qui devrait affecter 110.000 passagers. Près de 70% de sa flotte est clouée au sol depuis vendredi.

[Article mis à jour à 18h55]

La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé ce dimanche 28 avril l'annulation de 1.213 vols lundi et mardi. Près de 70% de sa flotte est clouée au sol depuis vendredi et le début de la grève des pilotes qui dénoncent leurs conditions de travail et réclament des revalorisations salariales.

"Nous regrettons profondément que nos clients soient affectés par la grève en cours des pilotes avec maintenant des annulations de vols lundi et mardi", a déclaré la compagnie dans un communiqué.

Ces nouvelles annulations devraient affecter 110.000 passagers supplémentaires. Au total, près de 280.000 voyageurs sont touchés depuis vendredi, date de la rupture des négociations. Les syndicats de pilotes danois, norvégien et suédois ont appelé à ces arrêts de travail, faute d'accord avec la direction. Les pilotes demandent une revalorisation de 13% de leurs salaires et protestent contre des horaires de travail fluctuants.

Pertes creusées

La confédération suédoise des entreprises de transport a estimé ces demandes inacceptables, faisant valoir dans un communiqué que les pilotes perçoivent en moyenne une rémunération déjà élevée, en moyenne 93.000 couronnes par mois (environ 8.766 euros).

Après avoir frôlé la faillite en 2012, SAS a lancé plusieurs programmes d'économie ces dernières années pour redresser sa rentabilité. Au premier trimestre 2019, la compagnie a creusé ses pertes, à environ 44,5 millions d'euros, en raison d'effets de change négatifs et de la hausse du prix du kérosène.

Selon la banque danoise Sydbank, la grève pourrait lui coûter entre 5 et 7,5 millions d'euros par jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2019 à 8:48 :
On va respirer un peu mieux, merci à eux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :