Serrastone invente la pierre de roches

 |   |  245  mots
Un matériau broyable et réemployable à l'infini.

Après quinze ans d'études menées par l'ingénieur Édouard Serras, et trois ans de mise au point à l'École nationale supérieure de céramique industrielle de Limoges, la pierre de roches est commercialisée à Bordeaux.

Ce matériau, conçu pour la construction de maisons individuelles, en murs porteurs ou parements, concilie beauté de la pierre de taille bordelaise et rapidité de mise en oeuvre. « Sa fabrication à partir de déchets des carrières de pierres de taille ne nécessite pas de cuisson, explique Tanguy Rouast, président de la Serrastone. Il s'agit d'un mélange de roches et d'eau qui, suivant un procédé de mise sous pression breveté mondialement, provoque une réorganisation granulaire et une micro-cristallisation accélérée. On reproduit le processus naturel. » Autre atout, son prix : 140 euros le m2 contre 500 euros pour la pierre de taille de Saint-Agnan.

Ce matériau est le premier certifié « cradle to cradle » (du berceau au berceau), car la pierre de roches peut être rebroyée et réemployée à l'infini. « Nous sommes fragilisés par la crise financière et en train de restructurer l'ensemble Serrastone, ajoute Tanguy Rouast, ce qui ralentit la montée en puissance alors que plusieurs constructeurs sont intéressés. » Cependant, à moyen terme, Serrastone compte vendre cette technologie et des usines clés en main à l'étranger, le procédé étant reproductible avec le sable du Moyen-Orient par exemple.

Corinne Mérigaud, à Limoges

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
1/ C2C Cradle to Cradle (du Berceau au Berceau) l'exemple de la construction de maisons en BTC Blocs de Terre Compactée à forte inertie thermique (confort été/hiver sans clim ni chauffage) .
Le jardin décaissé limitrophe de la maison récupère les eaux pluviales et protège du vent ses cultures maraîchères, fruitières, florale. La profondeur du décaissement est proportionnelle au volume (*) du du mélange terreux prélevé pour être compacté en BTC.
(*) Un jardin de 250 m2 décaissé de 0,80 m de profondeur signifie que 200 m3 de mélange terreux sans valeur agricole (mais apte au compactage de 20.000 BTC pour construire la maison) ont été prélevés. La couche originelle de terre arable, préalablement stockée, est ré-introduite .
2/ Autre exemple C2C Clic GOOGLE "Megabrik Reportage"
Les stériles argileux des déblais de BTP (terrassements) sont compactés en BTC selon norme AFNOR XP.P13-901 d'Octobre 2001
3/ Autres exemples C2C: Clic http://www.dailymotion.pl/group/Megabrik
Les cendres volantes inertes EDF centrales thermiques ; en général, les déblais inertes des terrils et crassiers valorisables en vrac mais aussi en BTC Blocs de Terre Compactée.
MEGABRIK terra compacta 06 80 84 00 23 Mr Claude CALAFELL megabrikbauxite@orange.fr .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :