La Tribune des PME Bandeau

Paroles d'experts – Solutions de financement du BFR : enjeux, défis et perspectives

 |   |  550  mots
Focus sur Atlantiq, l'entreprise qui aide dans la gestion et l'amélioration du Besoin en Fond de Roulement
Ce numéro de Paroles d’Experts est consacré au Besoin en Fond de roulement. L’éclairage de l’expert avec Sandra Boissonnade, Directrice Générale d’Atlantiq.

Le Besoin en Fond de roulement (BFR) est le montant en euros dont une entreprise a besoin pour fonctionner et surtout pour pallier les écarts entre les encaissements et les décaissements qui vont impacter sa trésorerie. « Le besoin en fond de roulement va augmenter en fonction de la croissance de l'activité. Pour développer son entreprise, il est indispensable de le suivre et de l'anticiper » explique Sandra Boissonnade, Directrice Générale d'Atlantiq.

Vigilance sur les encaissements, négociation des délais de paiement avec les fournisseurs et mise en place d'un juste niveau de stocks de l'entreprise : telles sont les pistes pour améliorer son Besoin en Fond de Roulement. « Ce n'est pas simplement un sujet de financier. Du commercial, en passant par l'acheteur, jusqu'au dirigeant : tous les acteurs de l'entreprises sont concernés ». Aujourd'hui, les acteurs du marché proposent des solutions limitées, inadaptées ou parfois trop complexes, ce qui ne répond pas forcément à toutes les problématiques rencontrées par les dirigeants d'entreprise.

Atlantiq œuvre depuis sept ans pour la gestion et l'amélioration du Besoin en Fond de Roulement. La société francilienne a développé une solution complète et inédite d'externalisation du besoin en fond de roulement englobant le portage de stocks, mais aussi les sujets issus de la gestion administrative et opérationnelle des flux. L'objectif ? Le développement et l'amélioration continue de la performance des entreprises grâce une solution multi bénéfices (accélération de la croissance d'activité, amélioration de la trésorerie, meilleure présentation bilantielle, augmentation de la productivité, baisse des coûts fixes, gestion des risques,...). « Très concrètement et simplement, l'entreprise passe commande avec en-tête Atlantiq à son fournisseur. Celui-ci adresse ensuite les factures directement à Atlantiq qui les règle en son nom. Les conséquences ? Les stocks passent dans le bilan d'Atlantiq tandis que l'entreprise cliente peut en disposer dans ses locaux ou chez son logisticien, puis les commercialiser, directement ou par l'intermédiaire d'Atlantiq. Atlantiq facture alors le client destinataire, et reverse sa marge commerciale à l'entreprise, ce qui permet d'intervenir sur tous les leviers du BFR et de les rendre les plus liquides possibles » précise Sandra Boissonnade.

La société, située à Rueil-Malmaison, sensibilise les entreprises aux possibilités favorisant une gestion plus saine et dispose d'un panel large de clients actifs, ce qui lui a permet aujourd'hui de répondre à des problématiques métiers, opérationnelles et stocks très diversifiées, y compris à l'international.

L'objectif d'Atlantiq est d'apporter une solution très pragmatique, qui facilite le quotidien des entrepreneurs et qui répond aux besoins de leurs entreprises, tout en rendant perceptible la valeur créée par une gestion efficiente du BFR, au travers notamment de sa plateforme de pilotage.

A moyen  terme, elle compte dupliquer la solution à l'international, et s'intéresse aux organisations multi-points de vente de type distributeurs, franchisés, pour lesquels Atlantiq peut simplifier les flux de facturation en les réduisant et les prenant à sa charge. Elle cible également les secteurs supply chain de l'aéronautique et de l'automobile. Enfin, elle se combine parfaitement avec des offres packagées en logistique.

Contact

ATLANTIQ Finance & Innovation
104 Avenue Albert 1er
92500 Rueil-Malmaison
Tél : 01 86 64 01 42
www.atlantiq.fr
contactcommercial@atlantiq.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :