Des offres innovantes pour remplacer le Scellier

 |   |  1254  mots
Copyright Reuters
L'amortissement Scellier mis en place pendant la crise vit actuellement ses derniers mois d'existence. Si aucun nouveau dispositif n'est prévu pour s'y substituer, les promoteurs tentent de remettre au goût du jour des dispositifs existants (LMNP, PLS, etc.) qui permettent de bénéficier d'une TVA réduite, ou encore de générer un déficit foncier.

Fin 2012, le dispositif Scellier - processus phare en France en matière de défiscalisation immobilière - sera supprimé. Et cela dans un contexte peu favorable pour l'investissement immobilier : hausse de la taxation sur les plus-values immobilières, projet d'encadrement des loyers porté par le nouveau gouvernement... Pour éviter un effondrement des ventes de logements neufs, les promoteurs commencent à proposer des alternatives au Scellier en réactualisant notamment des dispositifs existants, qui jusqu'à présent étaient éclipsés.

Il existe en effet bien d'autres dispositifs permettant de réduire la facture des particuliers qui souhaitent investir dans le logement et notamment dans le logement neuf. Parmi les offres qui fleurissent actuellement sur le marché, celle qui remporte le plus grand succès est certainement la location meublée non professionnelle (LMNP). Il existe deux régimes LMNP. Un régime classique, selon lequel un particulier louera un appartement qu'il aura au préalable meublé. Dans ce cas, le propriétaire devra s'occuper de la gestion au quotidien de son bien (location, entretien etc.) et pourra déduire de ses revenus l'ensemble des charges afférentes. Mais, et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :