Réforme des retraites, réseaux sociaux, l'influence de Google, entrepreneurs en Irlande...

 |   |  361  mots
Copyright Reuters. Eric Woerth avait porté, en 2010, la sulfureuse réforme des retraites. Qui se révèle en 2012 insuffisante.
Copyright Reuters. Eric Woerth avait porté, en 2010, la sulfureuse réforme des retraites. Qui se révèle en 2012 insuffisante. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que la question du financement des retraites revient au cœur de l'actualité, les Econolinks font le point. Le problème est le suivant : malgré la réforme de 2010, le déficit des retraites devrait atteindre 20 milliards en 2020. Le site Atlantico se demande alors à quoi va ressembler la future réforme promise par les socialistes. Celle de 2010, initiée par Nicolas Sarkozy et portée par Eric Woerth, est-elle donc inefficace ? Le Nouvel observateur pense que oui et énumère ses manquements. Une analyse fermement rejetée par le blog du Figaro Les dessous du social, qui loue au contraire son utilité. Moins polémique, le blogueur Acrithène prend un peu de recul pour expliquer pourquoi le régime des retraites est systématiquement en déséquilibre.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

A quoi va bien pouvoir ressembler la réforme socialiste des retraites ? Le déficit des régimes de retraite atteindra 18,8 milliards d'euros en 2017, selon le Conseil d'orientation des retraites. Alors quelle marge de man?uvre a véritablement le gouvernement socialiste ?

Pourquoi le régime des retraites est systématiquement en déséquilibre. Dans un système de retraite par répartition, les cotisations par actif doivent croître au même rythme que le ratio de dépendance démographique, explique le blogeur financier Acrithène.

Retraites : les erreurs de la réforme de 2010. La réforme que Nicolas Sarkozy disait efficace en 2010 ne l'est plus aujourd'hui, reproche un chroniqueur du « Plus » du Nouvel Observateur.

Non, la réforme Woerth/Sarkozy n'a pas été inefficace. La réalité est, comme toujours, un peu plus complexe, moins simpliste, écrit Marc Landré, du blog Les dessous du social. On peut reprocher beaucoup de choses à la dernière réforme d'envergure en date retraites, mais pas son inefficacité, estime-t-il.

Les réseaux sociaux,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :