12 hausses d'impôts, sauver les Pages Jaunes, héritage économique de Mauroy : les Econolinks du jour

 |   |  493  mots
Copyright Reuters. Pas moins de 668 commissions ministérielles sont fonctionnelles. Découvrez combien elles coûtent et comment elles fonctionnent dans les Econolinks.
Copyright Reuters. Pas moins de 668 commissions ministérielles sont fonctionnelles. Découvrez combien elles coûtent et comment elles fonctionnent dans les Econolinks. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La mort de Pierre Mauroy, dont les hommages vont durer jusqu'à vendredi, a de quoi faire réfléchir la gauche. Les parallèles entre l'action de l'ex-Premier ministre socialiste, qui a mené des réformes économiques majeures mais a aussi été confronté au virage de l'austérité, et celle de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault ne manquent pas de pertinence. Le Monde décortique ainsi les 10 mesures phares de Pierre Mauroy, notamment celles purement "de gauche", comme la cinquième semaine de congès payés, les nationalisations ou la retraite à 60 ans... De son côté, le blogueur économique Elie Arié estime que cette image flatteuse correspond peu à la réalité de l'homme qui s'illustra comme un père-la-rigueur. Enfin, le chroniqueur économique Hervé Gattegno explique ce que la gauche peut apprendre de cet homme. Et les autres Econolinks du jour.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Les 10 mesures clés de Pierre Mauroy (texte et vidéos). Cinquième semaine de congès payés, nationalisations, lois Auroux sur le droit du travail, retraite à 60 ans, décentralisation, tournant de la rigueur? A l?occasion des funérailles nationales de l?ancien Premier ministre socialiste, Le Monde résume ses mesures phares et son héritage économique.

Pierre Mauroy victime d?une mauvaise farce de l?histoire. L?histoire se montre souvent farceuse envers les grands hommes : elle les rend prisonniers, pour l'éternité, d?une image qui est à peu près l?inverse de ce qu?ils furent en réalité, et c?est ce mauvais tour qu?elle a joué à Pierre Mauroy, estime le blogueur économique Elie Arié sur son blog.

La gauche a beaucoup de raisons de pleurer Mauroy. Le chroniqueur Hervé Gattegno, sur RMC voit dans Pierre Mauroy la synthèse de la gauche moderne. Et doute que la gauche au pouvoir soit ne soit capable d?assumer cet héritage.

Faut-il se battre pour Pages Jaunes ? Le champion des annuaires papiers a réussi son virage numérique, estime le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :