Des bus plus verts à Lyon

 |   |  348  mots
Sytral
Sytral
La réorganisation du réseau de bus lyonnais contribuera à rendre plus propres les déplacements dans la métropole.

Révolution annoncée pour le réseau de bus lyonnais dans la nuit du 28 au 29 août. Le projet Atoubus, élaboré par le Sytral (Syndicat des Transports du Rhône et de l'Agglomération Lyonnaise) avec son délégataire Keolis, revoit de fond en comble l'organisation des lignes de bus de la métropole. Trois millions de kilomètres supplémentaires parcourus par an, 230 arrêts supplémentaires, l'objectif de l'opération est clair : augmenter de 8 % à 10 % le nombre de déplacements en bus d'ici à la fin 2012. En réduisant la part des voitures dans la circulation, le projet ira évidemment dans le sens du développement durable, mais de nombreuses autres initiatives sont lancées dans les transports publics lyonnais.

Le Sytral souhaite tout d'abord privilégier les modes de transport non polluants. Le nombre de bus thermiques n'augmentera pas, mais 29 trolleybus (bus électriques alimentés par des caténaires) seront ajoutés, pour un total de 131 véhicules sur le réseau. Avec en outre 60 rames de métro et 47 rames de tramway, ce sont 70 % des voyageurs du réseau TCL (Transports en Commun Lyonnais) qui se déplaceront sans polluer. D'autre part, l'ensemble des bus thermiques sont équipés de pots catalytiques et de filtres à particules, et roulent au diesel désulfuré, ce qui permet de réduire les émissions de CO2.

Afin de généraliser l'usage des transports en commun dans la métropole, le Sytral encourage les entreprises et les administrations à signer des conventions de partenariat PDE-PDA (Plan de Déplacement d'Entreprise, ou d'Administration), en fournissant à leurs salariés des abonnements préférentiels. Il implante aussi des parcs relais à proximité des axes de transports en commun en périphérie du centre-ville, pour que les automobilistes puissent y garer leur voiture.

Enfin, les énergies renouvelables sont à l'honneur, avec l'installation de panneaux solaires sur plusieurs équipements telles que des toitures ou des bornes d'information. L'aménagement de pistes cyclables le long des nouveaux axes de tramway permet également aux courageux de se déplacer sans polluer, tout en gardant la forme !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/08/2011 à 13:01 :
Ceci s'appelle de la communication ! Les trolleybus existent depuis 1950 à Lyon.
Les bus sont constament en retard ,ce qui fait qu'on a du mal à etre à l'heure au boulot. Collomb a été incapable de créer une ligne de métro à Lyon,surtout pour le grand stade.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :