L'erreur à 3,8 millions d'euros de Greenpeace

 |   |  471  mots
C'est une somme énorme, a regretté le directeur de la communication de Greenpeace International, dont le budget annuele est d'environ 300 millions d'euros. (Photo: Reuters)
"C'est une somme énorme", a regretté le directeur de la communication de Greenpeace International, dont le budget annuele est d'environ 300 millions d'euros. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
L'organisation écologiste a annoncé avoir subi une perte sur le marché des taux de change, à cause d'un employé ayant "outrepassé ses fonctions" et pris l'initiative de conclure un contrat sans autorisation interne.

Sur le budget annuel d'environ 300 millions d'euros de Greenpeace, 3,8 millions viennent de se volatiliser. Ils ont été perdus sur le marché des taux de change à cause d'une "grave erreur de jugement" d'un employé, a annoncé dimanche l'organisation écologiste. "C'est une somme énorme", a souligné à l'AFP le directeur de la communication de l'ONG, Mike Townsley, en présentant des excuses aux donateurs.

Un contrat conclu sans le feu vert de l'organisation

Greenpeace international, dont la mission est de répartir des budgets entre les bureaux qui ne sont pas en capacité de s'autofinancer, a expliqué passer de nombreux contrats avec des sociétés tierces spécialisées dans l'achat des devises à taux de change fixes.

"C'est une pratique courante pour des organisations comme la nôtre, qui ont des antennes dans de très nombreux pays", a assuré Mike Townsley: "sans cela, nous serions beaucoup trop exposés aux fluctuations et nous risquerions de perdre beaucoup d'argent devant être utilisés par notre organisation à travers le monde".

Mais un employé de Greenpeace "a outrepassé ses fonctions" et pris l'initiative de conclure un de ces contrats sans le feu vert de l'organisation, basée aux Pays-Bas:

"Le contrat s'est avéré être très mauvais et très dommageable pour nous", a regretté le directeur de la communication, sans donner plus de précisions.

L'employé a perdu son emploi

Mike Townsley a toutefois souligné:

"Rien ne montre en ce moment qu'il ait agi dans un but personnel, il semble s'agir d'une grave erreur de jugement".

"Une enquête interne est en cours et nous allons tout faire pour que cela ne puisse pas se reproduire", a-t-il ajouté.

L'employé en question, dont l'identité n'a pas été révélée, a néanmoins perdu son emploi.

Pas de diminution des budgets de campagne

Le rapport annuel de Greenpeace International, qui sera publié d'ici peu, enregistrera donc une déficit de 6,8 millions d'euros dans le budget 2013, incluant cette perte de 3,8 millions, prévient l'association.

"Nous tenons à préciser qu'aucune campagne de Greenpeace ne verra son budget diminué, nous allons répartir la perte sur les deux ou trois prochaines années en réduisant nos dépenses dans nos infrastructures et investissements, par exemple", a par ailleurs insisté Mike Townsley.

L'ONG a par ailleurs perçu 72,9 millions d'euros de revenu l'année dernère.

Greenpeace France concernée "moralement", mais pas financièrement

De son côté, Greenpeace France a précisé sur son site ne pas avoir recours au type de contrat évoqué ci-dessus. L'organisation et son budget national ne sont pas concernés par ce type de problématique de taux de change: elle et n'a donc pas de pertes à déplorer, a-t-elle précisé.

Greenpeace France a néanmoins regretté:

"Nous sommes les témoins impuissants d'un échec collectif de gouvernance."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2014 à 19:33 :
GREENPEACE ET UN GRAND MOUVEMENT UTILE POUR INFORMER LES PEUPLES DE TOUS LES PAYS ? JE SUIS INFORME RECULIEREMENT PAR EUX. ET J APREND BEAUCOUP GRACE A EUX DE L ETAT DE NOTRE PAUVRE PLANETE JE VOUS CONSEIL A TOUS DE VOUS ABONNE A LEURS SITE ???
a écrit le 21/06/2014 à 21:42 :
Votre titre gagnerait beaucoup en crédibilité en ne faisant pas passer GREENPEACE pour autre chose que ce qu'elle est vraiment devenue...
Une simple organisation capitaliste qui n'a perdu que 1% de son budget en jouant sur des marchés de taux dont seuls les imbéciles ne connaissent pas le haut degré de risque.
a écrit le 18/06/2014 à 1:53 :
Très bonne organisation, utile depuis son origine. Dommage pour eux cette perte.
Réponse de le 21/06/2014 à 21:44 :
Foutaise ! 1% d'un budget de fonctionnement n'est pas une "perte" pour la pure organisation "capitaliste" qu'est devenu cette machine à fric.
a écrit le 16/06/2014 à 21:09 :
Quand on est blindé de fric on en arrive a faire n 'importe quoi avec,même les soit disant ecolos jouent les traders. GREENPEACE n'est qu'une multi nationale de plus qui a honte de l 'avouer.Des bureaux par ci , des directeurs par la, on se croirait chez exxonn
Réponse de le 18/06/2014 à 1:54 :
Exxon a un budget autrement plus important et ne fait rien pour l'écologie, rien à voir. Et une personne dans un groupe peut faire des erreurs.
Réponse de le 21/06/2014 à 21:46 :
GREENPPEACE ne fait pas non plus grand'chose pour l'écologie. Appliquer le "principe de précaution commence par éviter de s'aventurer sur les marchés de taux.
a écrit le 16/06/2014 à 18:04 :
Filez votre blé à Sea Shepherd eux au moins ne sont pas des marionettes qui dépendent des états qui leur font des dons....
Réponse de le 16/06/2014 à 22:08 :
Tout à fait pertinent.
a écrit le 16/06/2014 à 17:45 :
Impressionnant le nombre d'âneries que l'on peut lire dans les commentaires, tout ces gens paranoïaques égoïstes, complotistes, haineux, et qui viennent cracher leur venin sur Greenpeace c'est juste pathétique ! Quelle honte un tel égoïsme et une telle ignorance !
MERCI aux militants de Greenpeace ! Au moins eux ils aident l'Humanité contrairement à ces pauvres complotistes enfermés dans leurs délires.
Réponse de le 16/06/2014 à 20:26 :
tiens !! le service communication de Greenpeace qui vient faire un coup de pub :-)
alors comme ça on se prend pour des traders et on se vautre ?? pas facile le capitalisme
Réponse de le 16/06/2014 à 20:30 :
paranoïaques , haineux ...ça ressemble à Greenpeace cette définition
Réponse de le 16/06/2014 à 20:34 :
+1
Réponse de le 16/06/2014 à 22:09 :
c'est bob17 ou bob117? ;-)
Parce question foi militante on rigole dur!
Ah, PS: on aime toujours autant le "pour l'Humanité"! Y a pas à dire: ça en impose.
Réponse de le 19/06/2014 à 9:41 :
quel climat malsain , enfin greenpeace est comme les banques , elle a droit a avoir son salarié qui commet une bourde a 300 millions , rigolos ces écolos qui veulent qu'on consomme moins et qui utilisent le système financier pour survivre digne des hedges funds spéculatifs .; car c'est sur les monnaies qu'ils font du cash .. merci donc pour le cash reconverti pour mieux profiter du système ..
a écrit le 16/06/2014 à 17:09 :
Il n'y a pas d'ONG, ces drôles d'organisations sont toutes subventionnées par les Etats. Parole d'un ex-fonctionnaire. Donc, les Etats qui payent plus auront moins d'ennuis avec ces "vaillants" défenseurs de l'écologie, de l'humanitaire.... Greenpeace, et c'est un fait, ne s'attaque qu'aux pays non-occidentaux. Les mascarades qu'elle fait avec les transport radioactifs en Europe et d'autres opérations fallacieuses c'est juste pour la façade, rien à voir avec les attaques à la chasse des baleines ou l'abattage de chiens en Asie, ou la "défense" des eaux arctiques soi-disant polluées par les bases Russes. Pourquoi ne voit-on Greenpeace ou ses similaires en opérations coup de poing contre des bases militaires occidentales dans le Tiers-Monde ou en Asie ? c'est parce qu'elles sont parfaites ou parce qu'il s'agit des bases de ses patrons ?
Réponse de le 16/06/2014 à 17:37 :
Greenpeace s'occupe d'écologie pas de bases militaires, faut arrêter de délirer et de raconter n'importe quoi !!
Réponse de le 16/06/2014 à 17:49 :
Névrose obsessionnelle paranoïaque. A ce niveau là ça va être un travail difficile, même avec de puissant antipsychotiques.

Merci à Greenpeace pour toutes leurs formidables actions pour n'environnement et l'Humanité.
Réponse de le 16/06/2014 à 20:58 :
eh oui, c'est ça l'alibi que greenpeace a trouvé pour aller se mêler des implantations de bases russes en ocean arctique : la préservations de la faune maritime. que dit greenpeace de la pollution croissante en méditerranée et les poissons qui en meurent ? du blabla. renseignez-vous mieux plutôt.
Réponse de le 16/06/2014 à 21:00 :
C'est l'équipage du "Rainbow Warrior" qui vous remercie vivement. Qu'on peut être cynique dans ce monde !....
Réponse de le 16/06/2014 à 22:07 :
J'adore le "pour l'Humanité".
Ne soyez pas naïfs au point de confondre la qualité morale de l'engagement des militants et les turpitudes animant de telles organisations.
Réponse de le 16/06/2014 à 22:11 :
de névrose obsessionnelle, il me semble que la propension des défenseurs de cette organisation à revendiquer son aide à l'Humanité s'en approche, non?
Allez, sans rancune!
Réponse de le 16/06/2014 à 23:25 :
"Formidables actions"? Mouhaha!
Réponse de le 19/06/2014 à 10:47 :
Greenpeace ainsi que toute "ONG" sous les labels de "humanitaire", "écolo", etc, ne sert qu'aux intérêts politiques des grands pays occidentaux dans un cadre d' ingérence et de propagande envers des pays non-ociddentaux. Le nier c'est faire preuve d'ignorance à ce sujet. Point à la ligne.
a écrit le 16/06/2014 à 16:37 :
CES 300Millions ??? La question est de savoir qui finance cette société qui n'intervient pas en Russie ni en Asie ni en Afrique et qui se spécialise sur les grands groupes ayant pignon sur rue. Bref, qui les paient ?
Que ce soit mal géré ne me gène en rien.
a écrit le 16/06/2014 à 14:09 :
personne a gauche pour manifester contre ces odieux speculateurs et la finance sans visage ( qui a bizarrement un visage autre que celui qui etait pointe...) ? dommage, mais pas etonnant !
a écrit le 16/06/2014 à 13:46 :
Des gens qui prêchent la propreté sans être propres...c'est très très amusant...!!!
Réponse de le 16/06/2014 à 14:26 :
en quoi avoir des contrats pour avoir des taux de change fixe est "sale" ? n importe quelle societe exportatrice le fait. Les frontaliers qui travaillent en suisse aussi
a écrit le 16/06/2014 à 13:26 :
Pas grave, il suffit que Greenpeace demande à ses patrons gouvernamentaux un petit prêt et l'affaire sera vite réglée.
a écrit le 16/06/2014 à 13:16 :
ONG, un business comme un autre... part de marché, refus de la concurrence, lobbying, publicité mensongeaire...
Réponse de le 16/06/2014 à 14:00 :
tout à fait et ce n'est malheureusement pas la première ni la dernière fois que l'on s'en aperçoit.
Réponse de le 16/06/2014 à 17:50 :
Et vous vous faites quoi pour l'environnement et l'Humanité à part être haineux envers ceux qui aident ?
Réponse de le 16/06/2014 à 20:28 :
le meilleur moyen d'aider les hommes c'est de les laisser vivre leur vie sans vouloir leur imposer une idéologie
Réponse de le 16/06/2014 à 22:13 :
Ah Henry III s'y colle maintenant?
Ah non, c'est le troll Henry23 qui sauve l'Humanité! Hahahahaha! Grotesque.
Réponse de le 16/06/2014 à 23:22 :
Bien dit!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :