L'OCDE salue le redressement hongrois

 |   |  175  mots
Menacée d'une crise financière dans la première moitié des années 90, la Hongrie a réussi à redresser la barre. C'est ce qu'estime lundi l'OCDE dans la première étude publiée sur ce pays depuis son adhésion à l'Organisation, en 1996. Depuis 1995, la Hongrie s'est engagée dans un sévère plan de stabilisation et les comptes extérieurs se sont améliorés, grâce notamment à une forte hausse des exportations. Le déficit budgétaire a été réduit de plus de moitié, passant de 8,4 % du PIB à 3,1 % en 1996, tandis que le poids de la dette se réduisait considérablement. Dans ce contexte, la croissance de l'économie hongroise, qui était de 0,8 % l'an dernier, devrait s'élever à 2,4 % en 1997 et à 3,5 % en 1998, sous l'effet d'une nette reprise de l'investissement et d'un redémarrage plus timide de la consommation des ménages, tandis que les exportations continueront sur leur lancée (+ 10 % par an en moyenne). Mais, selon l'OCDE, le gouvernement doit s'attaquer au chômage (9 % de la population active) et à l'inflation (17,7 % en 1997). n

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :