À quand la cotation de la Bourse de Tokyo  ?

1 mn

C'est l'Arlésienne, le Tokyo Stock Exchange (TSE) n'en finit plus d'annoncer sa prochaine entrée en Bourse. Le TSE avait initialement prévu de se faire coter en 2005 avant de repousser ce projet à 2009. Un énorme bogue informatique avait paralysé les transactions pendant quelques heures, causant une mini-panique sur les marchés financiers japonais et entamant durablement la confiance des investisseurs. En mars dernier, le directeur général du TSE a une fois encore reporté l'opération après 2010. Cette fois le président de la Bourse, Atsushi Saito, n'a pas donné la moindre explication. Mais ce report traduit ce qu'il faut bien appeler la « ringardisation » de la Bourse japonaise. Son système informatique vétuste, son manque de sophistication (notamment pour opérer sur les produits dérivés), son manque d'activité (il s'échange chaque jour 7 fois moins de titres à Tokyo qu'au Nasdaq de New York) sont dénoncés par les acteurs étrangers, qui accélèrent leur transhumance vers Singapour et Hong Kong. « Tokyo n'est même pas une option pour un bureau régional », raille le gérant d'un hedge fund américain à Tokyo.

1 mn