Des promesses non durables

la « révolution écologique est en retard », estime Thomas More. C'est le moins que l'on puisse dire. Depuis le Grenelle de l'environnement, riche de promesses, le gouvernement est allé de reculs en atermoiements. En témoigne le retrait progressif de Jean-Louis Borloo de l'avant-scène.En septembre, il envisageait encore la mise en ?uvre d'une véritable fiscalité écologique : il était question d'étendre le bonus-malus existant pour l'automobile, à différentes familles de produits. La taxation des couverts jetables a même été évoquée. Le ministre de l'Écologie a dû rebrousser chemin, devant la bronca des députés UMP, habilement mise en scène par le gouvernement. Depuis, même si des projets avancent, tels que le prêt à taux zéro pour les travaux d'isolation des logements, il est surtout question de relance de l'économie, de projets d'infrastructure pas toujours compatibles avec le développement durable.le pacte patineD'où une note en dessous de la moyenne, largement due au fait que seules 25 % des mesures promises pendant la campagne ou annoncées par la suite ont été mises en ?uvre. Souvent, il s'agit de mesures formelles telles que « compléter le Conseil économique et social d'une branche environnementale ».La fameuse contribution énergie-climat, c?ur du pacte écologique de Nicolas Hulot, que le président avait signée pendant la campagne électorale de 2007, devrait faire l'objet d'études de la part d'un groupe de travail. Nicolas Sarkozy évoque régulièrement une taxe carbone. Mais, de l'avis des experts du gouvernement, la seule façon opérationnelle de taxer le carbone serait d'augmenter la fiscalité frappant l'énergie. Alourdir la taxation de l'essence ? Le président du pouvoir d'achat y songe peu. I. B.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.