Avant de partir en congé, tous les ministres ont reçu de leu...

 |   |  201  mots
Avant de partir en congé, tous les ministres ont reçu de leur collègue en charge du budget et des comptes publics, Éric Woerth, une lettre leur indiquant leurs devoirs de vacances. Pour la fin août, chaque ministère devra en effet adresser à Bercy une liste d'organismes et autres commissions dont l'utilité ne saute pas immédiatement aux yeux et qui pourraient donc être supprimés rapidement. La liste de ces organismes administratifs condamnés sur l'autel de la réforme de l'État devrait être intégrée à la proposition de loi sur la simplification du droit que la commission des Lois de l'Assemblée nationale examinera à la mi-septembre. Le 22 juin, dans son discours devant le Congrès, Nicolas Sarkozy avait réclamé d'« identifier tous les organismes qui ne servent à rien ». Malgré une première demande de Bercy avant les vacances, les administrations et ne se sont pas pressées pour sacrifier certains des organismes qui dépendent d'elles. D'où la récente lettre « de rappel » d'Éric Woerth à ses collègues. Pour l'heure, Bercy n'a identifié qu'une petite dizaine d'organismes qui ne passeront pas l'année. Trop peu encore pour satisfaire l'Élysée. P. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :