Pékin ne veut pas de clause « achetez chinois »

 |   |  133  mots
Le gouvernement chinois a indiqué hier qu'il n'envisageait pas de mot d'ordre « achetez chinois » à l'instar de la clause « Buy American », qui avait été introduite dans le plan de relance de l'économie américaine.La production industrielle en Slovaquie a accusé une chute de 16,8 % en décembre, selon le Bureau national des statistiques. Particulièrement touchées par la crise, les usines automobiles (Volkswagen, PSA Peugeot-Citroën, Kia Motors?) accusent une chute de la production de 35,7 %. Le plus important opérateur de lignes fixes au Moyen-Orient envisage toujours des acquisitions dans la région. Le secteur des télécommunications, jusque-là épargné, n'échappera pas à la crise, estime le patron de Telecom Egypt, Akil Beshir. « Si on prévoit une baisse du tourisme de 50 %, cela aura logiquement une incidence sur les appels internationaux. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :