Lueur d'espoir pour la Corée

 |   |  296  mots
La Corée retrouve peu à peu confiance. Hier, la banque centrale n'a pas jugé bon de détendre davantage sa politique monétaire, maintenant inchangé à 2 % son taux directeur pour le troisième mois consécutif. Elle estime que « l'économie s'améliore par rapport à ces derniers mois », sans oser encore parler d'une reprise claire. Lundi, le ministre des Finances avait évoqué une « lueur d'espoir » après l'annonce d'une hausse de l'excédent de la balance courante de 6 milliards de dollars en avril, dans le prolongement des chiffres de mars. Les craintes de défaut de paiement, qui avaient tant inquiété les marchés fin 2008, s'éloignent. « L'année 2008 s'était soldée par un déficit de 6,8 milliards de dollars », a rappelé Hyun Oh-seok, président de l'Institut coréen du développement, de passage à Paris en début de semaine à l'occasion du forum France-Corée organisé par l'Institut français des relations internationales. Pour 2009, cet expert table sur un excédent de 20 milliards de dollars. Mais prudence, le surplus d'avril est le fruit de la baisse de 35,6 % des importations par rapport à avril 2008 et de la diminution de 19 % des exportations, en recul pour le sixième mois consécutif.Confiante également, la banque américaine Morgan Stanley estime que l'activité en Corée ne se contractera plus que de 1,8 % en 2009 au lieu de 2,8 %, selon ses prévisions initiales. Le plan de relance budgétaire porte ses fruits. « Il représente 7 % du PIB coréen », a expliqué Kang Man-soo, président du Conseil présidentiel sur la compétitivité nationale. Grâce à ce plan, la quatrième économie d'Asie a pour l'instant évité la récession. Laurent Chemineau Hyun Oh-seok, président de l'Institut coréen table sur un excédent de 20 milliards de dollars POUR 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :