Perspectives historiques

Le krach dans le krach de la semaine passée mérite une mise en perspective sur le dernier siècle. Il faut remonter 20 et 70 ans en arrière (28 octobre 1987 et 18 octobre 1937) pour retrouver des corrections mensuelles aussi importantes aux États-Unis (- 27,5 % et - 27,7 % respectivement sur le S&P 500) que celle observée sur le dernier mois. Mais cette baisse reste inférieure à la pire correction mensuelle (- 42,6 %), enregistrée... le 13 novembre 1929 ! À 70 % vendredi, le VIX, indice de volatilité implicite à court terme du S&P 500, établit un record historique depuis sa création en 1990 et pulvérise son niveau observé lors du vote négatif du premier plan Paulson par le Congrès américain (à 46,7 %) (voir chronique du 6 octobre). Cette succession de records montre que les indicateurs de capitulation des investisseurs tels que la volatilité implicite ne fonctionnent plus. Par ailleurs, l'histoire boursière relativise ce niveau de volatilité extrême. En effet, la volatilité historique de l'indice S&P 500 fut, dans les années de la Grande Dépression, bien plus élevée que ce seuil de 70 %. Ainsi, elle atteignait 105 % sur un mois en novembre 1929. Dès lors, comment anticiper les catalyseurs d'une fin de capitulation et le rebond d'un rebond de marché baissier ? Au-delà des annonces du G7 et de la récente baisse coordonnée des taux directeurs, l'économie réelle et la Chine pourraient, espérons-le, révéler quelques bonnes surprises. Depuis le début de la saison des publications trimestrielles, 52 % des entreprises du S&P 500 ont publié des résultats au-dessus des attentes du consensus. Cependant aucune des sociétés n'apporte de visibilité sur 2009. La catastrophe ne semble pas (encore ?) au rendez-vous. Par ailleurs, la Chine dispose de marges de manoeuvre suffisantes pour annoncer un plan de relance par la demande de plusieurs points de PIB. Une telle annonce pourrait intervenir rapidement (après la réunion du comité central).
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.