La détente du marché monétaire s'accélère

 |  | 254 mots
Lecture 1 min.
La semaine dernière, la baisse des taux coordonnée de six grandes banques centrales et les mesures techniques destinées à fournir davantage de liquidité à un moindre coût à l'ensemble des institutions financières avaient surtout réussi à faire baisser les taux au jour le jour et à une semaine. L'Euribor à 3 mois s'était lui tout juste infléchi de 1 point de base vendredi, après avoir atteint son plus haut niveau depuis 1994 (5,39 %).Avec l'adoption de plans européens comprenant à la fois un volet recapitalisation des banques et un volet sur la garantie des dettes bancaires, puis du plan américain nouvelle mouture, également calqué sur le modèle britannique, la détente des taux du marché interbancaire a pris de l'ampleur.LE PIRE SEMBLE PASSELes opérateurs du marché monétaire sont de plus en plus nombreux à être convaincus que le pire de la crise est passé. Toujours élevé dans l'absolu, l'Euribor à 3 mois s'est détendu de 6 points de base lundi, puis de 8 points de base mardi." La baisse du taux Euribor à 3 mois n'est même pas encore de l'ampleur de la baisse de taux de la BCE de la semaine dernière ", tempère toutefois un stratégiste de marché. Comme Jean-Claude Juncker, il préfère rester prudent. " Malgré la réaction positive des marchés ces deux derniers jours, il n'y a aucune raison de proclamer la fin de la crise financière ", a averti le président de l'Eurogroupe, qui a par ailleurs mis en garde contre tout " optimisme excessif ".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :