Bertelsmann crée une filiale de droits musicaux

 |  | 80 mots
Lecture 1 min.
Bertelsmann, numéro cinq mondial des médias, crée une nouvelle filiale musicale. Il s'est retiré de la production de disques en vendant sa part de 50 % dans SonyBMG, en gardant les droits sur certains titres du catalogue. Ces droits servent de point de départ à la nouvelle entité, BMG Rights Management, qui s'occupera de la gestion des droits des artistes. La clause de non-concurrence, signée par Bertelsmann quand il a cédé BMG Music Publishing à Vivendi, vient d'expirer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :