Santé ? : le secteur privé progresse

 |   |  194  mots
Les sociétés d'assurances ont vu leur part de marché s'accroître « lentement mais constamment depuis 2001 » en assurance santé, selon le numéro d'avril de la lettre d'information du Fonds de financement de la couverture maladie universelle (CMU). Elles se sont en effet adjugé l'an dernier 26 % du montant global des primes et cotisations, en hausse de près de 5 points depuis 2001. Les mutuelles, à but non lucratif, restent toutefois le principal acteur avec 57 % du marché, en recul de 3,65 points en sept ans. Quant aux instituts de prévoyance, gérés par les partenaires sociaux, ils ont vu leur part reculer d'un peu moins de 1 point, à 18 % du marché.concentrationLe chiffre d'affaires global des trois familles de complémentaires santé a progressé de 6 % l'an dernier, et de 65 % depuis 2001, note le Fonds CMU, financé notamment par une taxe sur le chiffre d'affaires des complémentaires. Celui-ci observe par ailleurs que le marché de la complémentaire santé a poursuivi en 2008 le mouvement de concentration de ses acteurs, avec une chute du nombre d'organismes. Le marché est ainsi passé de près de 1.700 acteurs en 2001, à 876 en 2008, dont 748 mutuelles, 36 institutions de prévoyance et 92 assureursB. J avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :