Canberra exige des réponses de Pékin sur l'affaire Rio Tinto

 |   |  296  mots
CommerceL'affaire Rio Tinto rebondit. Dix jours après que l'Australien Stern Hu, dirigeant du géant minier anglo-australien, a été arrêté à Shanghai pour espionnage, Rio Tinto se retrouve accusé de corruption massive. Le quotidien pékinois « Renmin Ribao », voix officielle du régime chinois à l'étranger, accuse la société d'avoir soudoyé les cadres de 16 aciéries chinoises pour obtenir des données industrielles sensibles. Hasard ou pas, en juin, Rio Tinto avait décliné une offre de rachat partiel déposée par l'entreprise minière chinoise Chinalco.« preuves accablantes »La Chine affirme toujours disposer de preuves accablantes à l'encontre de Stern Hu, dirigeant à Shanghai et de ses 3 employés impliqués dans l'affaire, accusés d'avoir « volé des secrets d'État et causé d'énormes pertes » pour les intérêts économiques de la Chine et de sa sécurité. Les salariés de Rio Tinto ? la troisième compagnie minière mondiale et le principal partenaire commercial de la Chine pour le minerai de fer ? risquent la prison à vie.Du côté de Canberra, les autorités australiennes ont averti par la voix du Premier ministre, Kevin Rudd, que d'importants intérêts économiques étaient en jeu. Même tonalité à Pékin, où l'on soulignait hier que cette affaire ne devrait pas nuire aux relations commerciales bilatérales. « La Chine et l'Australie sont de très importants partenaires commerciaux et entretiennent une bonne coopération dans le secteur des matières premières, de l'agriculture et des négociations en vue d'un accord de libre-échange », a déclaré le porte-parole du ministère chinois du Commerce. Roman TurekLe scandale de Rio Tinto risque de toucher toute l'industrie sidérurgique chinoise ; Pékin pourrait retirer leurs licences d'importateurs à une vingtaine d'aciéristes chinois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :