Le jeu vidéo rattrapé par la crise

 |  | 184 mots
Lecture 1 min.
LoisirsRésistant jusque-là, le jeu vidéo a cédé. Le marché a reculé de 31 % en juin aux États-Unis, signant là sa plus forte chute mensuelle depuis septembre 2000, selon les chiffres publiés par NPD Group. Les ventes de consoles ont reculé de 38 %, à 382 millions de dollars, tandis que les jeux ont baissé de 29 %, à 625 millions de dollars. « C'est le premier mois où je pense que l'impact de la crise se reflète clairement dans les chiffres. Il y aura des conséquences dans l'industrie », a indiqué Anita Frazier, l'analyste de NPD. sous pressionCes mauvais chiffres devraient accroître la pression sur les fabricants de consoles. Les éditeurs de jeux comme Activision ou Ubisoft leur demandent depuis des mois de baisser le prix des consoles pour relancer le marché. Mais ce mois-ci, Howard Stringer, le patron de Sony, dont la PlayStation 3 coûte encore 389 euros, a exclu toute réduction, expliquant que le produit était toujours déficitaire. Discours identique tenu par Satoru Iwata, le patron de Nintendo, qui a affirmé le mois dernier que le prix de la Wii (249 euros aujourd'hui) serait maintenu. S. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :