Les Économies d'Asie vont rebondir en 2010

 |  | 209 mots
Lecture 1 min.
Si elle confirme les signes de reprise qui se font jour dans la plupart des pays d'Asie de l'Est (Chine, Corée, Asean?), la Banque asiatique de développement (BAD), qui table sur une croissance de 6,3 % en 2010 (contre 3,4 % en 2009) pour la région, vient de souligner dans un rapport la fragilité de cette phase de « transition de la récession vers le redressement » où se situent ces nations. « Les émergents d'Asie de l'Est pourraient connaître une reprise en V, la croissance chutant fortement en 2009 avant de renouer en 2010 avec la vigueur de l'année dernière », explique-t-elle. « La politique monétaire dans la région doit demeurer expansionniste jusqu'à ce que le redressement retrouve une dynamique substantielle ou que les pressions inflationnistes importantes réapparaissent », ajoute la BAD. La croissance de la région dépend toujours en bonne partie (60 %) de ses exportations vers les marchés riches que sont les États-Unis, l'Europe et le Japon, a souligné Lee Jong-Wha, l'économiste en chef de la BAD. Or le commerce des biens restera « inerte » jusqu'à ce que les pays industrialisés se redressent suffisamment. Au Fonds monétaire international (FMI), un bilan sur l'économie chinoise estime que « le soutien budgétaire doit être maintenu en 2010 ». L. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :