Vodafone à l'assaut d'un monopole qatarien

 |   |  133  mots
Le grand groupe britannique de télécommunication, qui a lancé un service de téléphonie le 7 juillet au Qatar, revendique déjà 20.000 abonnés inscrits, pour une population de 1,5 million d'habitants. Visant 40 % du marché de la téléphonie locale d'ici à 2019, Vodafone Qatar, qui espère devenir profitable d'ici à 2013, a fait son entrée à la Bourse qatarienne mercredi. Le petit État (grand comme la Corse), qui devrait afficher une croissance de plus de 10 % cette année, est le dernier pays de la région à briser le monopole d'État en matière de téléphonie. Les ambitions de Vodafone au Qatar s'inscrivent dans une stratégie plus globale, marquée par des acquisitions en Turquie, en Inde et au Ghana, afin de compenser le ralentissement de la croissance en Europe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :