allianz fête ses 20 ans dans la « nouvelle europe »

 |   |  199  mots
L'an dernier, la croissance des primes d'Allianz en Europe centrale et de l'Est a atteint 11 % à 4,18 milliards d'euros, dont 3 milliards en dommages et 1,1 milliard en vie et santé. Le résultat opérationnel a progressé de 9,8 % à 348 millions d'euros. Le groupe allemand compte aussi 5,1 milliards d'euros d'actifs sous gestion dans le cadre de fonds de pension. L'assureur, actuellement présent dans onze pays dont la Bulgarie, la Pologne, la Russie et le Kazakhstan, a réalisé sa première implantation durant l'été 1989 avec une acquisition en Hongrie. « En deux décennies, nous sommes devenus le premier assureur international de la région, avec une part de marché de 8 % », indique Werner Zedelius, membre du conseil d'administration d'Allianz SE et responsable des marchés émergents. Dans l'environnement difficile du premier semestre avec une croissance économique en recul de 4 % dans cette zone, l'assureur a enregistré une hausse de ses primes de 5 % en monnaie locale à 1,9 milliard d'euros et même + 7 % dans les activités de fonds de pension et de gestion d'actifs. Ce qui fait dire à Klaus Junker, le directeur général de la région « nouvelle Europe » d'Allianz, que, à « l'opposé de la tendance économique, la compagnie demeure performante dans la région ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :