en bref

2 mn

Ben Bernanke défend la probité de la Fed devant le CongrèsLa banque centrale américaine a « agi avec la plus parfaite probit頻 en ce qui concerne l'achat de Merrill Lynch par Bank of America, a affirmé hier son président, Ben bernanke, devant une commission de la Chambre des représentants à Washington. Affirmant n'avoir pas été mêlé de près ou de loin à l'annonce de cette fusion, mi-septembre, en plein c?ur de la crise bancaire et financière. Bernanke a reconnu avoir conseillé en décembre aux dirigeants de Bank of America (BofA) de ne pas renoncer au rachat de Merrill Lynch. « La décision d'aller de l'avant dans cette fusion est restée entre les mains de la direction » de BofA, a déclaré Ben Bernanke, à qui l'on reproche d'avoir forcé la main de Bank of America.Crédit Agricolegricole-Generali : nouvel accord sur Intesa La banque verte et l'assureur italien Generali ont mis en place un nouvel accord concernant leur participation dans la banque italienne Intesa, d'une durée de 3 ans. Cet accord prévoit un «processus de consultation préalable» entre les deux actionnaires avec l'objectif «de valoriser au mieux leurs participations» dans Intesa. Afin de satisfaire aux exigences de l'antitrust italien, il n'y aura plus de présentation de liste commune au Conseil de Surveillance ni de consultation préalable à la nomination d'un membre du directoire d'Intesa.Jérôme Kerviel renvoyé en correctionnelleLe parquet de Paris a requis hier le renvoi en correctionnelle de l'ex-trader de la Société Généralecute; Générale Jérome Kerviel, pour « faux, usage de faux et abus de confiance » notamment. Le renvoi devant le tribunal est aussi demandé pour son ex-assistant Thomas Mougard. Les juges d'instruction Renaud Van Ruymbeke et Françoise Desset prendront la décision finale, qui devrait confirmer la tenue d'un procès. L'audience devrait se tenir d'ici à l'automne 2010.Le London Stock Exchange s'apprête à réduire ses effectifsPremiers changements depuis la prise de fonction de Xavier Rolet à sa direction générale, le groupe London Stock Exchange s'apprête à couper dans ses effectifs. Selon Bloomberg, 120 emplois, soit près de 11 % des effectifs, seraient concernés. « Avec un nouveau directeur général à sa tête, le groupe a mené une revue de sa structure opérationnelle Inévitablement, ces modifications vont conduire à des pertes d'emplois mais aussi à de nouvelles opportunités pour certaines personnes », a commenté le LSE.Nyse-Euronext pourrait prolonger l'assouplissement de ses règles de cotationInterrogé sur la suspension des critères de maintien à la cote, le patron de Nyse-Euronext, Duncan Niederauer, a laissé entendre qu'elle pourrait être prolongée. Cette mesure d'exception, qui a permis la levée de la règle interdisant à toute société de laisser son cours de Bourse plus de trente jours sous le seuil de 1 dollar, est pour l'heure en vigueur jusqu'à mardi prochain.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.