Cumul emploi-retraite ? : les salariés cotiseront

 |   |  256  mots
Alors que le cumul emploi-retraite vient d'être totalement libéralisé, les partenaires sociaux se sont retrouvés vendredi en commission pour décider des nouvelles règles à appliquer pour l'Agirc et l'Arrco. Jusqu'à présent, seuls les employeurs cotisaient pour la retraite complémentaire lorsqu'un retraité reprenait une activité. Il a été convenu qu'à l'avenir les salariés cotiseront également, sans que cela leur ouvre de nouveaux droits à l'arrêt de cette activité.Alors que le maire de Paris vient d'annoncer sa volonté de donner davantage de pouvoirs aux arrondissements en matière de distribution de subventions, les huit maires d'arrondissement UMP ont saisi la balle au bond en réclamant la possibilité d'être totalement responsables de certains domaines comme la propreté. Le débat devrait avoir lieu lors du prochain conseil de Paris, le 2 février. Gérard Larcher, le président du Sénat, qui a commencé hier à Bordeaux une série de débats sur la réforme territoriale, ne veut pas laisser la place à la seule mission Balladur. Il a annoncé que le Sénat, qui a mis en place sa propre mission de réflexion sur le sujet, proposera prochainement des solutions « novatrices ». Nicolas Bazire, numéro deux du groupe LVMH et proche de Nicolas Sarkozy, succède à Jean-Claude Paye à la présidence de la Fondation pour l'innovation politique (comme l'annonçait « La Tribune » du 24 décembre). C'est Charles Beigbeder, président du groupe Poweo, qui devient le numéro deux de ce « think tank » proche de la droite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :