Les Français veulent du

 |   |  118  mots
Selon un sondage TNS Sofres pour la Fondation pour l'innovation politique, une majorité de personnes interrogées déclarent soutenir le mouvement de mécontentement de jeudi. Mais davantage pour manifester leur inquiétude face à la crise que par hostilité à l'égard de Nicolas Sarkozy. D'ailleurs, 61 % des sondés pensent que le PS ne ferait pas mieux. Autre enseignement? : la crise modifie les comportements. Ainsi, 36 % seulement des Français pensent qu'il faut réformer la société en profondeur, alors qu'ils étaient 50 % voici deux ans. Pour 55 % des sondés, le gouvernement doit continuer à réformer, mais en tenant compte des revendications sociales. Exemple? : les Français s'opposent aux sanctions contre les chômeurs refusant deux offres d'emploi. page 4

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :