L'Amérique séduite par les véhicules récréatifs

Le marché des « Light Trucks » (monospaces, 4x4, Pick-up...) devrait rapidement générer 50 % à 60 % des ventes de véhicules aux Etats-Unis, selon Claude Lobo, le nouveau directeur - français - du design avancé chez Ford. Aujourd'hui, ces véhicules représentent 42 % des immatriculations, contre 25 % il y a quinze ans. L'an dernier, Chrysler et Ford en ont vendu davantage que de voitures classiques. Le salon de Detroit n'y échappe pas. Ford remplace son traditionnel Pick-up F 150, le véhicule le plus vendu aux Etats-Unis. Mercury, marque de luxe du groupe à l'ovale bleu, se lance pour la première fois dans les 4x4, avec le Mountaineer, équipé d'un V8 de 210 chevaux. Chrysler renouvelle son célèbre Jeep Wrangler, avec un retour aux phares ronds du bon vieux tout-terrain de la Seconde Guerre mondiale. Toyota lance aux Etats-Unis trois modèles de tout-terrain, dont un sous le label de prestige Lexus, réservé jusque-là aux berlines et coupés de haut de gamme. Et Mercedes-Benz crée l'événement en révélant le prototype de son futur 4x4 « made in USA », qui sera produit en Alabama à partir de 1997. Aux Etats-Unis, un monospace ne vaut guère plus cher qu'un break. Un New Voyager de base y coûte à peine 16.500 dollars (82.000 francs). En France, l'offre démarre autour de 150.000 francs. A-G. V.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.