La CGT s'en prend aux livraisons de moteurs Renault à Daewoo

LA CGT DE RENAULT Cléon a qualifié hier de « véritable sabotage de la marque » et de « trahison économique » l'accord entre le constructeur au losange et Daewoo pour la fourniture de moteurs et de licences afin d'équiper les véhicules du constructeur coréen. Selon l'accord signé par Louis Schweitzer, patron de Renault, et Kim Woo-Choong, président de Daewoo Corp., la firme française vendra 200.000 moteurs Diesel entre fin 1998 et 2002, fabriqués à Cléon. Daewoo utilisera ensuite des moteurs sous licence Renault. Alors que les experts saluent cette percée de la technologie française en Asie, au grand dam des concurrents étrangers, le syndicat préfère n'y voir qu'« un bradage du savoir-faire du personnel, des ingénieurs, chercheurs, cadres et techniciens du groupe Renault ». n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.