Les marques de beauté ouvrent leur e-boutique

 |   |  349  mots
Les marques de beauté sautent le pas les unes après les autres. Elles ouvrent boutique sur Internet. Après Lancôme ( L'Oréal ), pionnière en la matière, le groupe Clarins lance à son tour un site marchand pour ses différentes marques. Thierry Mugler ouvrira le bal dans le courant du premier trimestre en France et aux États-Unis avec son site shop thierrymugler.com. Très vite Clarins devrait lui emboîter le pas. " Notre projet sur la marque Azzaro doit aboutir courant 2007 " , ajoute Christian Courtin-Clarins , président du directoire de Clarins.Le succès de Lancôme, dont le site marchand aux États-Unis, ouvert en 2000, est devenu la première boutique de la marque dans le pays en chiffre d'affaires, fait des envieux. " Nous venons d'inaugurer une version chinoise du site ", ajoute Georges-Édouard Dias, directeur Internet et e-business pour L'Oréal, qui possède aussi des sites marchands pour Vichy et Biotherm.Ces initiatives ne semblent pas inquiéter les enseignes qui distribuent ces produits. " Une femme porte très rarement le blush, le mascara et le parfum de la même marque. Les clientes auront toujours besoin de sites de ventes ou de boutiques multimarques ", remarque Rachel Marouani, directrice du marketing clients et de l'e-commerce chez Sephora, qui entend faire rapidement de sephora.fr l'un de ses premiers magasins. Les grandes surfaces ne sont pas concernées car L'Oréal ne vend pour l'instant en ligne que ses marques de prestige et pas celles de grande diffusion comme Maybelline. Interrogé sur la possibilité d'ouvrir un site marchand pour cette marque, le groupe reste flou. " Le prolongement des ventes sur Internet doit se faire naturellement. Il n'est pas question de jouer le rôle de notre distribution ", explique Georges-Édouard Dias.UN PRECIEUX OUTIL MARKETINGSi la vente en ligne génère du chiffre d'affaires additionnel, Clarins et L'Oréal s'accordent à dire que ces magasins virtuels sont surtout un précieux outil marketing. Ils permettent d'avoir un retour direct de la part de la clientèle. Et c'est aussi une formidable vitrine pour les marques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :