Arkema se lance dans des acquisitions

Le chimiste Arkema s'apprête à signer la première acquisition de son histoire. Avec le projet de rachat auprès du suisse Omya de la société française Coatex, spécialisée dans les polymères acryliques. En reprenant cette entreprise de 150 millions d'euros de chiffre d'affaires, avec 300 collaborateurs, le groupe tricolore franchit un nouveau cap. L'ancienne filiale chimie de Total était plutôt habituée jusqu'ici aux cessions et restructurations à marche forcée. " Financée par endettement, cette opération va insuffler une dynamique de développement stratégique à Arkema ", de l'avis de son PDG, Thierry Le Hénaff.Déjà présent dans les monomères acryliques, Arkema se dote avec Coatex d'une activité complémentaire en aval. " Cette acquisition va permettre au groupe d'améliorer sa résistance aux métiers cycliques du chlore et des acryliques, qui représentent environ 35 % du chiffre d'affaires. Mais aussi d'atteindre nos objectifs d'une marge d'exploitation de 12 % et d'un ratio d'endettement inférieur à 40 % à l'horizon de 2010 ", précise le PDG. Le montant de la transaction, bouclée dans le courant du troisième trimestre, n'a pas été dévoilé. Désireux de se concentrer sur l'intégration de Coatex, le chimiste ne prévoit pas d'autres opérations de croissance externe à court terme.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.