Safran accélère ses investissements en Inde

La route pour rejoindre Noida, à seulement 45 minutes du centre de Delhi, est complètement défoncée. C'est au coeur de cette zone industrielle que la filiale de Safran Sagem Orga a implanté son usine de fabrication de cartes à puce, inaugurée jeudi par le président du directoire du groupe, Jean-Paul Herteman , portant un collier de fleurs orange et marqué d'un " bindi " sur le front. En dépit d'une coupure d'électricité - ce qui est fréquent en Inde -, la cérémonie, avec chants et cithares traditionnels, avait pour objectif de porter chance à cette usine, qui est déjà sur un rythme de production de 160 millions de cartes à puce Sim. Objectif à l'horizon 2009 : doubler la production dans l'usine de Noida, dont l'investissement s'est élevé à plus de 15 millions d'euros. La très forte croissance permettra enfin d'éloigner les... cobras, dont deux spécimens ont squatté le bâtiment lors de saconstruction.ACHATS DE SIX SOCIETES EN SIX ANSPour Safran, qui a ouvert ou racheté en six ans six sociétés, l'Inde fait partie des pays clés dans sa stratégie mondiale de développement, de la diversification de ses approvisionnements et du rééquilibrage de ses effectifs entre la France et le reste du monde. Safran, dont une filiale à 50-50 avec l'indien Hindustan Aeronautics Limited (HAL), vient d'ouvrir une unité de fabrication de tuyaux rigides pour moteurs à Bangalore (70 personnes en 2008), emploie déjà 1.500 salariés en Inde. " Safran ne gagnera pas des contrats sans être industriellement un citoyen de ce pays ", note Jean-Paul Herteman. ,Safran, qui investit 150 millions d'euros par an à l'étranger, va accélérer ses investissements à l'étranger pour internationaliser l'outil de production, explique le président du directoire. Entre 2003 et 2010, Safran a prévu de tripler ses effectifs et ses achats à l'international. Ceci pour réduire son exposition au dollar. Environ 50 % de son chiffre d'affaires est exposé à la devise verte (4,9 milliards d'euros). Et de faire valoir que 45 % du carnet de commandes des moteurs aéronautiques CFM proviennent de l'Asie et des pays émergents.En 2008, Safran va inaugurer ou renforcer la capacité d'une dizaine d'usines à l'étranger. En Chine, le groupe va ouvrir trois nouveaux sites (trains d'atterrissage, équipements aéronautiques, fonderie de turbines). Aux Etats-Unis, Safran, qui emploie déjà 4.500 personnes, est en train de lancer une usine de pièces de moteur d'hélicoptère à Monroe en Caroline du Nord et va doubler la capacité de son usine de Turboméca au Texas. C'est aussi le cas au Mexique où 3.500 personnes travaillent déjà pour Safran.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.