Alcatel relie Marseille à Singapour

La mondialisation passe par les télécommunications. Et celle-ci prend un nouvel essor à partir de Marseille. Avec le boom des télécommunications dans la zone asiatique et les besoins grandissant dans les pays du Moyen-Orient, Alcatel a fini d'installer hier deux nouveaux câbles sous-marins à fibre optique des consortiums Sea-Me-We 4 et Med Câble. Pour cette raison la plage du Prado à Marseille a été fermée pour cause de travaux d'enfouissement, plutôt mal venue en cette période estivale.Le réseau Sea-Me-We 4, long de 20.000 kilomètres, connecte la France à Singapour en passant par douze autres pays : l'Italie, l'Algérie, la Tunisie, l'Egypte, l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Pakistan, l'Inde, le Sri Lanka, le Bangladesh, la Thaïlande et la Malaisie sur seize points de raccordements. Cette nouvelle liaison envoie un débit de 1 tétrabit, soit 32 fois plus puissant que l'ancienne capacité du Sea-Me-We 3, enfoui sept ans auparavant. Elle sera à même d'assurer les besoins en transmission de données, vidéos, téléphonie et Internet haut débit. Le consortium regroupe 92 opérateurs dans le monde dont France Télécom, Deutsche Telekom, Telecom Italia, China Telecom, etc. Quant au réseau de Med Câble pour le compte d'Orascom Telecom, il assure la première liaison entre Alger et Annaba, en Algérie, et Marseille. Long de 1.300 km, il améliorera les connexions entre l'Algérie et l'Europe, ainsi qu'avec les autres réseaux mondiaux. Visant à s'étendre vers d'autres pays africains, il renforcera ainsi la coopération entre les deux continents.Partenariat. Ces réseaux utilisent la technologie d'Alcatel développée en partenariat avec Futjitsu Limited. Remportés respectivement en mars 2004 et avril 2005, ces contrats renforcent la posi-tion d'Alcatel dans le domaine d'activité des câbles sous-marins. D'après la Société Générale, le chiffre d'affaires de cette branche est estimé à environ 200 millions d'euros en 2004, soit autant qu'en 2003. G. C. et J. C.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.