Franck Gonsse, le défenseur des dockers

 |   |  119  mots
Le 6 décembre 1996, ilest docker à tout juste 18 ans. Quatre ans plus tard, il est délégué syndical et se forme auprès de Bernard Gouvart, le charismatique secrétaire général de la Chambre syndicale des ouvriers portuaires mensuels et intermittents (CSOPMI), un syndicat dissident de la CGT. Grâce à lui, le port de Dunkerque n'a plus connu aucun jour de grève depuis la réforme portuaire de 1992 ! Une situation unique en France. En novembre 2004, Franck Gonsse est élu secrétaire général du syndicat et s'affiche, avec la même ferveur que son prédécesseur, défenseur du développement du port. " Il y a aujourd'hui 547 dockers, exactement comme en 1992 ! ", se félicite-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :