Orco s'invite au capital des Nouveaux Constructeurs

2 mn

La chasse aux bonnes affaires est ouverte. Devant l'effondrement de l'ensemble des valeurs foncières et immobilières, certains intervenants ont décidé d'en profiter. Il ne faut, certes, pas compter sur les financiers, plutôt enclins à gérer des problèmes internes et soudainement convaincus que l'immobilier est à proscrire de leurs portefeuilles.L'intérêt pour ces valeurs particulièrement mal traitées depuis le dernier trimestre 2007 émane plutôt d'investisseurs immobiliers en personne. En témoigne la prise de participation de 7,58 % (4,83 % des droits de vote) d'Orco Property dans le groupe de promotion Les Nouveaux Constructeurs.Les deux entreprises se connaissent bien, et cette entrée n'est absolument pas hostile. Elle devrait d'ailleurs en rester là sauf si le cours des Nouveaux Constructeurs devait continuer à s'affaisser. Il faut dire qu'aux niveaux actuels, le titre vaut moins de la moitié des fonds propres et seulement trois fois les résultats attendus en 2008. Et si le contexte est assurément moins porteur pour les promoteurs qui doivent faire face à la hausse des taux et des acquéreurs moins solvables, la demande est toujours là et les carnets de commandes remplis sur deux ans.LOURDEMENT ATTAQUE EN BOURSEOrco Property, de son côté, est tout aussi lourdement attaqué en Bourse et ce alors qu'il n'a jamais été aussi profitable, de la bouche de ses dirigeants. L'investissement dans Les Nouveaux Constructeurs s'inscrit dans une démarche purement financière, la société appréciant également le management de son homologue.Détail intéressant et qui touche une bonne part des entreprises actuellement malmenées sur les marchés : compte tenu des prochaines annonces sur les performances 2007, elles ne peuvent pas racheter leurs titres, sous peine d'être soupçonnées par l'AMF de réaliser des opérations d'initiés. L'initiative d'Orco Property pourrait, en tout cas, donner des idées à d'autres intervenants du secteur qui se plaignent tous d'être aujourd'hui injustement massacrés par la Bourse.Foncière des Régions et Altarea retenus par ADPAéroports de Paris (ADP)a annoncé jeudi qu'il engageait " des négociations exclusives " avec le groupe Altareaet Foncière des Régionspour devenir le " promoteur investisseur " de la première phase de son quartier d'affaires Coeur d'Orly. Le projet viseà créer dans un premier temps un quartier d'affaires sur13,5 hectares qui comprendra des bureaux, un centre de congrès, un hôtel quatre étoiles et un pôle de commerces, services et loisirs. Les négociations sont engagées sur un projet conçu par Jean-Michel Wilmotte en qualité d'architecte coordonnateur avec le paysagiste Philippe Thébaud.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.