Chiffres en demi-teinte pour le capital-risque européen

 |   |  144  mots
Les statistiques du premier trimestre 2005 sur le capital-risque en Europe peuvent être appréhendées selon le principe du verre à moitié vide ou à moitié plein. D'un côté, on peut se féliciter de la forte hausse des investissements (+ 19 %) à 880,3 millions d'euros. De l'autre, il y a de quoi s'inquiéter lorsqu'on observe, à la lecture des statistiques publiées par VentureOne, que le nombre d'entreprises concernées par ces investissements en capital-risque a considérablement reculé (- 27 %). Ainsi, au premier trimestre, moins de 200 entreprises ont été financées en Europe. Ces évolutions ne semblent pas concerner la France, qui affiche des chiffres stables par rapport au premier trimestre 2004.Cet effet de ciseau entre valeur et volume s'est traduit par un doublement du montant alloué à chaque entreprise. Avec 3 millions d'euros en moyenne par opération, c'est le montant moyen d'investissement le plus élevé depuis six ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :