Merrill Lynch peine à convaincre le marché

 |  | 178 mots
Lecture 1 min.
Merrill Lynch peine à convaincre les marchés en dépit de résultats supérieurs aux attentes des analystes pour le deuxième trimestre. La banque d'affaires américaine a fait état hier d'un bénéfice net de 1,6 milliard de dollars, en hausse de 44 %. Son produit net bancaire a crû de 29 % à 8,16 milliards de dollars. Les comptes ont profité de la forte hausse des revenus de Merrill Lynch dans le conseil en fusions-acquisitions, le courtage, mais aussi le private equity.Compte tenu des incertitudes sur les marchés liées au contexte de relèvement des taux et de flambée des prix du pétrole, Stanley O'Neil, le patron de la banque américaine, s'est refusé à toute prévision chiffrée pour le troisième trimestre. D'ailleurs, plusieurs analystes doutent de la capacité de Merrill Lynch à ré-itérer ce rythme de progression de ses résultats pour les trois prochains mois. En Bourse, le titre Merrill Lynch affiche depuis le début de l'année une performance bien en deçà de celles de ses principaux concurrents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :