Suez : compte à rebours lancé pour Pinault

L'Autorité des marchés financiers a donné jusqu'au 2 février au holding de François Pinault pour lancer une offre sur Suez. S'il renonce, le groupe de François Pinault ne pourra pas intervenir sur le dossier pendant six mois. À moins que des circonstances nouvelles changent l'environnement du dossier. L'homme d'affaires conteste l'application de cette nouvelle réglementation boursière sur les rumeurs et juge la mesure politique. Alors que les milieux bancaires estiment que le lancement d'une opération hostile contre Suez par Artémis serait très compliqué, Albert Frère s'apprêterait à nouveau à renforcer sa participation dans le groupe pour la porter à 10 % du capital et 15 % des droits de vote.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.