Allemagne : tollé syndical contre le salaire flexible

 |   |  100  mots
LES SYNDICATS allemands ont rejeté hier la proposition de Klaus Murmann, patron des patrons, d'instaurer un nouveau système salarial, plus flexible, qui prendrait en compte les performances des salariés et la situation des entreprises. Une réforme qui signerait la fin de l'autonomie des partenaires sociaux en matière salariale. Ces syndicats, y compris celui des services publics, s'en tiennent au « pacte pour l'emploi » lancé par IG Metall : des hausses salariales alignées seulement sur l'inflation en échange de créations d'emplois. Un débat crucial, alors qu'on s'attend outre-Rhin à une nouvelle hausse du chômage. Voir Evenement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :