La plate-forme MTS poursuit son expansion

Le dynamisme de la plate-forme de négociation électronique de produits de taux MTS ne se dément pas. En 2006, les volumes échangés sur les différents marchés de la filiale d'Euronext et de Borsa Italiana ont encore augmenté de 13,5 % pour atteindre quelque 28.000 milliards d'euros. Et " le potentiel de croissance reste important ", estime Philippe Rakotovao, le directeur général délégué de MTS. En effet, si en 1999, au moment du lancement de la plate-forme, seuls les emprunts d'État de la zone euro étaient échangés électroniquement entre banques, depuis, MTS a considérablement enrichi son offre.En hausse de 24 %, les volumes d'échanges sur BondVision, la plate-forme de MTS destinée à faire le lien entre les banques et les investisseurs, ont atteint 571 milliards d'euros l'année dernière. MTS a également consolidé sa présence sur le marché du " repo " (pension livrée). Elle a en particulier accueilli un nombre record de 54.000 transactions en octobre. Un succès qui lui permet d'envisager de nouveaux développements sur le marché monétaire.UN ACCORD SIGNE AVEC LA CHINEDéjà fort d'une part de marché de 80 % sur le marché interbancaire (transactions électroniques uniquement), MTS continue à exporter son modèle en dehors de la zone euro. Outre le lancement de MTS Israel, le groupe a signé un accord avec la Chine en vue d'accompagner le développement d'un marché obligataire transparent et liquide. Enfin, l'intégration de la Slovénie dans la zone euro lui a permis d'inaugurer le douzième marché local d'emprunts d'État de la zone.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.